Guikahué dit toute la vérité sur la candidature de Bédié en 2020

Bédié, candidat en 2020 ? Ce qu'en pense Guikahué
Par K. Richard Kouassi
Publié le 11 octobre 2019 à 10:49 | mis à jour le 11 octobre 2019 à 15:44

La nouvelle de la candidature d' Henri Konan Bédié à la présidentielle d'octobre 2020 fait actuellement grand bruit sur la scène politique ivoirienne. Basile Gouali, ancien député, cadre du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), a mis les pieds dans le plat en annonçant la candidature du "Sphinx" de Daoukro. Maurice Kakou Guikahué n'a pas daigné attendre longtemps avant de se prononcer sur la question.

Bédié, candidat à la présidentielle de 2020 ?

Lors d'une conférence de presse le mercredi 9 octobre 2019, Basile Gouali, cadre du PDCI, a fait une déclaration qui a eu l'effet d'une bombe. "Il faut qu'au sortir d'ici, les gens comprennent que c'est le président Bédié qui est le candidat du PDCI-RDA et que nous partons à la convention pour plébisciter le président Bédié. Maintenant, à lui de refuser", a-t-il lâché. Ces propos du conférencier ont été diversement interprétés.

Pour sa part, Maurice Kakou Guikahué, qui était face à la presse le jeudi 10 octobre 2019, a dit ses vérités à propos de la candidature d' Henri Konan Bédié. "Je vous ai dit, nous organisons le meeting du 19 octobre pour rabattre le caquet aux propagandistes et nous consacrer à la préparation de notre convention de désignation du candidat du PDCI pour 2020. Et je l’ai dit clairement. Et pour le moment, aucun candidat n’a été choisi au PDCI", a clarifié le secrétaire exécutif en chef du parti septuagénaire.


Au cours de son intervention, le fidèle collaborateur de Bédié a invité à reconnaitre les mérites de son mentor. "Et il y a trois éléments qui nous ont permis de résister : le premier élément c’est l’expérience et la vision du président du parti, Henri Konan Bédié. Le président Henri Konan Bédié qui, en quatre mois, a fait des bureaux politiques. Le 17 juin, le 24 septembre et le 8 octobre. Il a parrainé le choix des candidats aux élections municipales et régionales. Il a conduit les élections municipales et régionales et à la fin, il a clôturé tout cela par un congrès extraordinaire du PDCI-RDA", s'est-il exprimé.






Articles les plus lus