Doumbia Major accuse Bédié de vouloir "faire tuer des étrangers"

Doumbia Major sans pitié pour Bédié et le PDCI
Par K. Richard Kouassi
Publié le 14 octobre 2019 à 15:19 | mis à jour le 14 octobre 2019 à 17:17

Doumbia Major est très remonté contre Henri Konan Bédié. Dans une publication sur sa page Facebook, le président du Congrès panafricain pour le Renouveau (CPR) accuse le patron du PDCI (Parti démocratique de Côte d'Ivoire, parti politique de l'opposition) "d'inciter à la haine xénophobe contre ses adversaires politiques".

Bédié, un "vieillard menteur, haineux et hypocrite" (Doumbia Major)

Le président du Congrès panafricain pour le renouveau (CPR) a fait une sortie musclée contre Henri Konan Bédié et son parti politique, le Parti démocratique de Côte d'Ivoire. Doumbia Major n'a pas du tout été tendre envers le parti septuagénaire. L'ancien membre de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire (FESCI) accuse Bédié de propos xénophobes à l'encontre de ses adversaires politiques. Ci-dessous les propos de Doumbia Major publiés sur les réseaux sociaux :

"Le PDCI ne peut distraire personne, moi je suis quelqu'un de très vigilant.

Ici on ne parle pas de ce que le gouvernement fait ou ne fait pas contre le phénomène de l'orpaillage.

On parle du phénomène d'orpaillage que Bédié utilise pour inciter à la haine xénophobe contre ses adversaires politiques. Point.

Un vieillard menteur, haineux et hypocrite qui veut faire croire qu'il est un homme de paix et de réconciliation, alors qu'il incite à la haine xénophobe contre ses adversaires politiques.


Non seulement, il veut faire tuer des étrangers en demandant à ses partisans d'aller se doter d'armes pour contrecarrer un prétendu Hold UP sur la Côte d'Ivoire, mais c'est une façon de mobiliser un consensus national xénophobe qui aboutira au rejet de ses adversaires politiques qu'il présente comme complice et organisateurs de l'invasion étrangère du pays.

Quand un pareil individu parle de réconciliation nationale, alors qu'il incite dans le même temps à la haine xénophobe contre ses adversaires politiques, moi je dis que ce vieillard est hypocrite, manipulateur et dangereux pour l'unité nationale."



Facebook
Twitter
email
Whatsapp