Arrestation manquée de Soro: Alain Lobognon coince le gouvernement

Alain Lobognon, bras droit de Guillaume Soro
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 16 octobre 2019 à 18:23 | mis à jour le 16 octobre 2019 à 18:23

Alain Lobognon, bras droit de l’ancien patron de la rébellion ivoirienne, Guillaume Soro, a apporté une réplique à la version du gouvernement ivoirien concernant l’affaire de l’arrestation manquée de son mentor survenue la semaine dernière à Barcelone en Espagne.

"Arrestation manquée de Guillaume Soro" : Alain Lobognon crache ses vérités au gouvernement

Le ministre Alain Lobognon a invité le gouvernement ivoirien à se réconcilier avec la vérité. Cette sortie du député de Fresco, fait suite au démenti apporté, mardi 15 octobre 2019, par le ministère des Affaires étrangères relativement à l’affaire de l’arrestation manquée de Guillaume Soro en Espagne. A écouter l’ancien ministre des Sports, la réconciliation dont à besoin la Côte d’Ivoire devrait rimer avec la vérité.

«Lorsque nous parlons de la Réconciliation en Côte d’Ivoire, il s’agit aussi de se réconcilier avec la vérité », a assené M. Lobognon. « Demandez à l’Ambassadeur de Côte d’Ivoire en Espagne s’il n’a pas reçu un appel du Président Soro Guillaume. Demandez-lui quel message a-t-il passé au Président Soro Guillaume. Le Président Soro Guillaume l’a dit », a interpellé M. Lobognon à propos de la saisine ou non de l’ambassadeur de Côte d’Ivoire en Espagne.

Contrairement à l’ancien patron du Parlement ivoirien qui dit avoir saisi l’ambassadeur de Côte d’Ivoire peu après l’incident, le ministère des Affaires Etrangères, a rejeté toute implication du gouvernement ivoirien dans cette affaire. Selon le ministère dirigé par Marcel Amon Tanoh, le représentant officiel de la Côte d’Ivoire en Espagne n’a jamais été saisi de la présence de Guillaume Soro en Espagne.

L’ambassadeur Jean Roger Kouadio Bouaffo n’a été informé qu'après les différentes publications de Guillaume Soro sur les réseaux sociaux. « Le représentant officiel de la Côte d'Ivoire en Espagne, l'ambassadeur Jean Roger Kouadio Bouaffo n'a nullement été informé de la présence de M. Guillaume Kigbafori Soro sur le territoire espagnol. Il ne l'a appris qu'à travers les déclarations de M. Soro sur les réseaux sociaux", a clarifié le ministère des Affaires Etrangères.


Guillaume Soro a indiqué, samedi dernier, avoir échappé dans la nuit du lundi 7 au mardi 8 octobre 2019 à Barcelone, à une interpellation dans l'hôtel où il avait élu domicile en Espagne.



Facebook
Twitter
email
Whatsapp