Kandia Camara annonce de bonnes nouvelles pour les enseignants

Kandia Camara
Par Mael Espoir
Publié le 09 novembre 2019 à 09:30 | mis à jour le 09 novembre 2019 à 09:30

Madame Kandia Camara, Ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, a annoncé une bonne nouvelle aux syndicats du secteur Education/Formation, venus très nombreux, ce mercredi 06 novembre 2019, échanger avec elle à la salle de Conférence du Cabinet, qui s’est trouvée exigüe pour la circonstance.

Kandia Camara s’engage pour le lancement d’une opération immobilière en faveur des enseignants

En effet, ignorant l’ordre du jour de cette rencontre, les responsables syndicaux attendaient impatiemment les raisons de cette convocation savamment gardées dans le secret.

Après les premiers mots du ministre, la soixantaine de syndicats participant à la rencontre a applaudi à tout rompre à l’annonce du lancement d’une opération immobilière très bientôt au profit des enseignants de Côte d’Ivoire.

A ce propos, Kandia Camara a exposé les motifs de cet engagement fort pour offrir un toit à chaque enseignant : "Cette année scolaire 2019-2020 est dédiée à l’Enseignant, d’où le thème : « Enseignants Compétents, Performants et Engagés, assurance d’une école de qualité », dans un contexte où le gouvernement a décrété l’année 2019, année du social.

Comment traduire cette volonté du gouvernement en actes au profit de la famille éducative ? En tant qu’enseignante et connaissant les acteurs, en réfléchissant aux préoccupations d’ordre social de cette grande famille, j’ai pu déduire que le problème de logement est la cause véritable de tant de drames que vivent les familles des enseignants.

Comment permettre à chaque enseignant de vivre dignement, de travailler dans la sérénité et préparer l’avenir de sa progéniture en toute quiétude ? Comment donc préparer sa retraite après sa carrière d’enseignant ?

Alors, pour moi, entre tous ces problèmes, j’ai estimé qu’il y en a un pour lequel je voudrais m’engager personnellement en tant « mère » de la famille éducative qui rêve de voir tous ces enfants heureux : il faut un logement pour chaque enseignant et chaque enseignante".

La bataille du "Droit au logement pour tous et pour chacun", Kandia Camara compte la mener jusqu’au bout avec toute la détermination qu’on lui connait. C’est pourquoi, a-t-elle poursuivi: "J'ai soutenu cette initiative en Conseil de gouvernement après avoir recueilli avis et conseils du Ministre de la Construction et du Secrétaire d’Etat en charge du logement. Il faut noter que cette initiative a rencontré le soutien de l’ensemble des membres du gouvernement et du Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly. C’est la raison pour laquelle, je vous ai invités pour partager l’information et avoir vos avis. En cas d’adhésion à cette initiative, je prendrai rendez-vous avec mes collègues qui sont en charge de la construction et du logement afin que vous échangiez librement avec eux sur tous les contours de ce projet".

L’adhésion du gouvernement au projet est un atout de taille, car cela mettra fin aux abus et désordre de toutes sortes, tout en garantissant la satisfaction des souscripteurs. Avoir un toit deviendra désormais une réalité pour tous les enseignants.

Cependant, la Ministre a souhaité que les uns et les autres se souviennent des échecs rencontrés par certains syndicats dans leur tentative isolée de se lancer dans des opérations immobilières provoquant des drames dans les familles.


C’est pourquoi, elle a émis des recommandations que tous les enseignants devraient suivre pour la réussite de cette opération immobilière qui sera pilotée sur le terrain par la Mutuelle des Personnels de l’Education Nationale et de l’Enseignement Technique (MUPEMENT).

Cette mutuelle satisfait les mutualistes par la qualité de ses prestations au niveau de la santé. Un autre avantage avec l’encadrement du projet par la Mutuelle est la réduction des coûts de revient des logements, grâce à l’économie d’échelle (plus on est nombreux, plus les prix baissent).

Rendez-vous est donc pris pour une rencontre entre syndicats pour harmoniser les points de vues, les expériences, les propositions, les différentes inquiétudes et réserves avant la rencontre avec les Ministres sectoriels.



Facebook
Twitter
email
Whatsapp