Le neveu d' Ahoussou Jeannot livre son oncle:"Il n’a pas dormi cette nuit"

Présidentielle 2020, Ahoussou veut stopper le PDCI
Par K. Richard Kouassi
Publié le 20 novembre 2019 à 08:59 | mis à jour le 20 novembre 2019 à 10:33

Au moment où le PDCI se positionne pour la présidentielle 2020, l'un de ses anciens cadres, en l'occurrence Ahoussou Kouadio Jeannot, manoeuvre en douce pour empêcher le Parti démocratique de Côte d'Ivoire de reconquérir le pouvoir d'État. C'est du moins ce qu'avance Kouadio Charles Amédée, qui se présente comme un neveu du président du Sénat.

Présidentielle 2020, Ahoussou veut stopper le PDCI

À l'approche de la présidentielle 2020, le PDCI d' Henri Konan Bédié met les bouchées doubles pour ravir le fauteuil présidentiel. Mais selon Kouadio Charles Amédée, neveu d' Ahoussou Kouadio Jeannot, le président du Sénat a pris sur lui de faire reculer le parti septuagénaire dans le V Baoulé. Il s'est exprimé à travers une lettre dont voici la teneur :

De Genèse à l’Apocalypse, les saintes Écritures mentionnent l’intelligence hors norme de seulement trois personnes. Ces trois personnes grâce à leur intelligence ont été élevées et célébrées hors de leur patrie.

La première personne, ce fut Joseph en Égypte, après le rêve troublant de Pharaon, il a fallu Joseph pour expliquer le rêve de pharaon et proposer des solutions pour sauver l’Égypte de la famine. Ce dernier n’était pas ingénieur en catastrophe naturelle, mais possédait une intelligence hors norme.

Pharaon l’a considéré comme étant l’homme le plus intelligent de toute l’Égypte et le nomma Premier ministre de l’Égypte.

La 2e personne, ce fut Daniel. Le roi sanguinaire de Babylone Nebucadnestar (650 ans av. J.-C.) l’avait nommé gouverneur et Daniel s’asseyait à la droite du roi grâce à son intelligence.

Et la 3e personne c’est bien Jésus-Christ qui à l’âge de 12 ans dans la synagogue, son intelligence était remarquée par les principaux sacrificateurs.

Aujourd’hui, il est célébré dans le monde entier. S’il existe aujourd’hui, un prix international qui porte le nom de notre père Félix Houphouet Boigny, c’est bien grâce à la sagesse de cet homme.

Leçon à retenir : Est célébré hors de sa patrie, toute personne possédant une intelligence hors norme dans un domaine bien précis.

Après son adhésion honteuse au RDR- RHDP, Ahoussou Jeannot n’a pour seul terrain que le V Baoulé.

Je me pose la question si mon oncle Ahoussou n’a-t-il pas la capacité d’aller convaincre hors de cette petite contrée du pays ?

Là où, le capitaine courage mobilise hors du pays Bété grâce à son intelligence dans la matière. La reine des Baoulés ayant décidé radicalement de se retirer des apparitions publiques, Ahoussou est en train d’encourager les chefs à créer des associations qu’il exploitera au moment opportun politiquement. Ce fut le cas à Bouaké où il a été parrain de l’association regroupant les chefs de village du département de Bouaké.

Peut –on créer une association regroupant les villages de Bouaké sans la présence de monsieur KOUAME Kra ? Monsieur ALLOU Konan ? Monsieur Yebouet Lazare ?

Cette association est à caractère politique vu la mobilisation excessive des cadres du RDR-RHDP tels que : Ahoussou, Empirus, JC Kouassi, Lataille, Koné Amadou…
Je profite de l’occasion pour demander à la jeunesse de Gbêkê de s’éloigner d’une telle association. L’organisation en pays Baoulé est déjà suffisante : village- Tribu- Canton- royaume.
Empirus est nommé comme président honoraire d’une telle forfaiture. À ma connaissance, un président honoraire est celui qui a une expérience avérée dans le milieu en question.
Empirus a-t-il une fois été chef du village ? Chef canton ? Cela démontre la forfaiture organisée par mon oncle.
Comme si cela ne suffisait pas, Ahoussou Jeannot pour répondre au Président Bédié tente honteusement de se faire passer pour un apôtre de paix, prônant la paix et cherchant à distraire le peuple sur la question du problème des étrangers.
Ahoussou est-il un apôtre de paix ? Faux et faux…
Comme Gandhi le disait, l’apôtre de paix est celui qui a la paix dans son âme. Le jour de son adhésion honteuse au RDR-RHDP, Ahoussou a dit et je cite : mon cœur est au PDCI, mais la raison au RHDP. Lorsque votre cœur se trouve ailleurs, vous n’êtes pas en paix, à cet effet Ahoussou ne peut pas être un apôtre de paix.
Après la réussite du gigantesque meeting du PDCI RDA à Yamoussoukro, Ahoussou n’a pas dormi cette nuit et a passé son temps au téléphone avec les chefs de village et canton de son équipe afin de mettre sur pied des associations dans le V Baoulé pour freiner la marche du PDCI vers le pouvoir selon eux. Mon informateur bien placé dans son cabinet m’a donné tous les détails.
Parlant des étrangers, je tiens à rappeler que le Président Bédié n’est pas un xénophobe, mais un ivoirophile tel que Donald Trump en Amérique, Xi Jiping en Chine.
Une étude réalisée sur l’immigration a révélé que lorsque le taux d’étrangers dépasse les 25% dans un pays, un sentiment de xénophobie nait sans même l’intervention des politiques.
Il y a eu des présidents africains qui ont chassé des étrangers de leur pays tel que Amin Dada en Ouganda, mais le président BEDIE n’a jamais lancé d’appel contre les étrangers.
Aux États-Unis où résident plus de 20 millions de Mexicains, Donald Trump décide de construire un mur à la frontière, est- ce de la xénophobie ?

En 2012, les Mauritaniens sous prétexte de protéger leur territoire contre les attaques terroristes, n‘ont- ils pas expulsé plus de 200 Sénégalais ?

Mais pourquoi, quand des visionnaires comme Bédié dénoncent certaines attitudes des étrangers, ils se trouvent des Ivoiriens pour répliquer ? Kenneth Kaunda, fils de Pasteur émigré du Malawi ; après avoir combattu et obtenu l’indépendance de la Zambie n’a- t-il pas vu sa nationalité zambienne être arrachée ? Aucun peuple sérieux n’a jamais été fier de se voir être dominé par les étrangers. Cette version erronée sur la xénophobie ne prospèrera plus dans ce pays donc ressaisissez-vous et protégeons notre pays.


Le thème c’est bouclé, c’est géré, c’est calé est plus confligène que dénoncer une présence malienne à un meeting.

Quand une population étrangère mène tranquillement ses activités au respect des règles du pays d’accueil, elle n’est jamais une cible d’attaque. Par exemple, les Mauritaniens n’ont jamais été inquiétés par quoi que ce soit en Côte d’Ivoire.

Vive le Président Henri Konan Bédié

Vive le PDCI RDA

Vive la Côte d’Ivoire

Kouadio Charles Amédée

Natif de Raviat



Facebook
Twitter
email
Whatsapp