Tout sur l'arrestation de Koné Dramane, celui qui devait "tuer" Soro

Guillaume Soro, ex patron du Parlement ivoirien
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 22 novembre 2019 à 11:18 | mis à jour le 22 novembre 2019 à 15:51

Mamadou Traoré, proche de Guillaume Soro, n'en finit pas de livrer des secrets sur l'ex-rébellion ivoirienne des Forces nouvelles et sur l'apport de cette insurrection armée dans l'accession au pouvoir du chef de l'Etat Alassane Ouattara. Dans la contribution ci-dessous, ce fidèle lieutenant de Soro lève le voile sur les circonstances de l'arrestation du lieutenant Koné Dramane, ancien rebelle, "mandaté" par le régime d'Abidjan pour l'assassinat de Guillaume Soro.

Le témoignage effroyable de Mamadou Traoré, proche de Guillaume Soro, sur l'arrestation du soldat Koné Dramane

Koné Dramane est un officier issu des ex Forces Nouvelles. Avant son arrestation, il était en service à la garde républicaine. Lors de l'offensive des FRCI à Abidjan pour l'installation par les armes de Lovié, il a joué un rôle déterminant dans la prise de la ville. C'est encore lui qui a repoussé les mercenaires libériens recrutés par Laurent Gbagbo vers l'Ouest et il a sécurisé la ville de San Pedro.

Koné Dramane est un soldat aguerri aux combats qui a même été reçu par Lovié afin de le féliciter pour le travail formidable qu'il abat auprès des troupes. Il a joué un rôle important en 2017 dans la médiation à Bouaké entre le Ministre de la Défense et les mutins. Il a même désarmé les éléments de la garde républicaine en déplaçant les armes de la poudrière vers un endroit sécurisé. Et c'est ce qui a sauvé le régime.

Aujourd'hui, c'est ce service qu'il a rendu à la nation qui est en train d'être utilisé contre lui.

Enfin, Koné Dramane a un lien étroit avec Guillaume Soro car il a épousé la sœur de l'épouse de Bogota. Lui et Guillaume Soro se rencontrent régulièrement dans le cadre familial en tant que beaux et "rivaux".

Koné Dramane a été arrêté le vendredi 24 Janvier 2019. Bien avant son arrestation, en Octobre 2018, sa voiture dans laquelle il était, a subi des rafales d'armes lourdes par des inconnus à bord d'un 4×4 noir une nuit aux environs de 21h à Cocody. Avant cette attaque, il venait de refuser une offre qu'on venait de lui faire à coups de millions.

Celle d'assassiner Guillaume Soro car étant régulièrement avec lui. Ayant échoué à le convaincre et ayant peur qu'il ne file l'information à Guillaume Soro, il fallait le faire taire. D'où cette attaque où il a eu la vie sauve. Le 25 Janvier 2019, convoqué par sa hiérarchie qui l'a dirigé vers un service où on devrait l'interroger sur certains faits, ne soupçonnant pas ce qui se preparait contre lui, c'est au volant de sa voiture qu'il s'est rendu là où il a été arreté, empoisonné et torturé pendant deux mois.

Il est accusé de tentative de coup d'État en complicité avec Guillaume Soro. Il a été torturé pendant plus de deux mois dans son lieu de tortures afin qu'il avoue être en complicité avec Guillaume Soro dans le cadre d' un coup d'État. Malgré toutes les tortures qu'il a subies et malgré toutes les promesses d'argent et de maisons à lui faites pour qu'il accuse Guillaume Soro, Koné Dramane n'a pas cédé aux voeux de ses tortionnaires.

Aujourd'hui, l'homme athlétique qu'il est, marche avec des béquilles. Il est malade suite aux traitements qui lui ont été infligés et on refuse de le soigner. Après avoir passé quelques temps à la Maca, on l'a transféré à la MAMA. Koné Dramane fait partie de ces nombreuses personnes qui croupissent dans nos prisons pour Soroisme ou pour soupçon de Soroisme.

Koné Dramane a contribué largement à faire venir ce régime au pouvoir. Aujourd'hui, c'est ce pouvoir qui est en train de le tuer à petits feux. Aujourd'hui, après enquêtes, aucune preuve de détention d'armes ou même de tentative de coup d'État de sa part n'a été trouvée.

Que fait-il donc en prison ?

Je rappelle que Soul To Soul a été accusé des mêmes délits que lui et tout est parti, comme celui de Soul To Soul, de la mutinerie mal gérée par le pouvoir en 2017. Chères organisations des droits de l'homme, chers Ambassadeurs des pays de droits vivant en Côte d'Ivoire, vous êtes interpellés sur ces violations flagrantes des droits de l'homme dans notre pays.

Sachez que nous les lieutenants et proches collaborateurs de Guillaume Soro, ne nous sentons plus en sécurité dans notre pays à l'approche des élections présidentielles où notre mentor est candidat. Chacun de nous peut à tout moment être arrêté et emprisonné sur la base de fausses accusations. Mais nous croyons encore en la capacité du Chef de l'État de se soustraire de l'influence de certains de ses securocrates qui veulent l'induire en erreur. Aujourd'hui, nous pouvons vous rassurer que Guillaume Soro n'est dans aucune posture de faiseur de coup d'État.


Il veut gagner ces élections d'Octobre 2020 par la voie des urnes. Rien que par les urnes.

Et il a toute les chances d'y parvenir. Chers militants du RHDP, vous qui allez approuver et même justifier cette détention de Koné Dramane et de nos camarades, sachez que ça n'arrive pas qu'aux autres. Demain, ça pourrait être votre tour. Car sachez que comme vous, Koné Dramane a été très utile pour ce pouvoir.

Aujourd'hui, il croupit en prison. Soul To Soul a été très utile pour ce pouvoir. Mais c'est ce pouvoir qui l'a mis en prison. Alain Lobognon a été très utile pour ce pouvoir. Il a même été au cabinet du Président du RDR avant son avènement au pouvoir. Aujourd'hui, il est un ancien prisonnier de ce pouvoir.

Bedié a contribué à faire venir ce parti au pouvoir. Aujourd'hui, il est traité par lui comme un pestiféré. Guillaume Soro a contribué largement à faire venir ce parti au pouvoir. Aujourd'hui, il l'ont poussé à la démission et ils veulent le faire arrêter par les américains en le traitant de terroriste, de djihadiste et autres. Ils veulent le faire arrêter pour tentative de coup d'État en obligeant certains de ses proches à le dénoncer. Ne croyez donc pas que vous ne pourrez pas subir le même sort qu'eux. Soyez donc prudents dans vos prises de position.

Ça pourrait être vous demain. Vous êtes tous des prisonniers en sursis pour emprunter le mot à Alain Lobognon.



Facebook
Twitter
email
Whatsapp