Côte d’Ivoire: Nathalie Yamb expulsée nuitamment vers la Suisse?

Nathalie Yamb transférée sous forte escorte policière
Par David Yala
Publié le 02 décembre 2019 à 22:02 | mis à jour le 02 décembre 2019 à 22:11

Descente aux enfers pour Nathalie Yamb, la conseillère exécutive de Mamadou Koulibaly, candidat déclaré de LIDER à la présidentielle de 2020.

Nathalie Yamb transférée sous forte escorte policière

Convoquée ce lundi 02 décembre 2019 à la préfecture de police d'Abidjan, Nathalie Yamb à été auditionnée durant plusieurs heures.

Tôt le matin, elle avait été conduite par le professeur Mamadou Koulibaly en personne, accompagné d'une forte délégation des cadres, partisans et sympathisants du parti.

Interrogé sur place par la presse, le fondateur de LIDER avait déclaré ignorer les raisons de la convocation par la police de sa collaboratrice, évoquant un "trouble à l'ordre". Par la même occasion, de folles rumeurs faisaient état d'une probable expulsion de Nathalie Yamb de la Côte d’Ivoire.

"Nous avons pris toutes les dispositions puisque la rumeur est très forte qu'elle sera expulsée. Nous lui avons laissé sa valise, ses papiers et on attend", dira Mamadou Koulibaly.

Ce lundi soir, afrique-sur7 apprend des sources proches de LIDER, que la conseillère exécutive de MamCoul a été sortie des locaux de la Préfecture de police d'Abidjan, pour être conduite sous forte escorte policière et sans son avocat, en direction de l'aéroport Félix Houphouët-Boigny d'Abidjan pour son expulsion.


Certes aucun détail n'a encore été donné sur la destination mais les chances d'un atterrissage de Nathalie Yamb dans son Cameroun natal, sont minces.

N'ayant pas la nationalité ivoirienne et connaissant son verbe haut, elle ne sera pas la bienvenue chez Paul Biya. La seule option qui lui reste, est la Suisse dont-elle est aussi originaire de par ses parents. Là-bas peut-être, elle aura la liberté de dire haut ce qu'elle pense de la politique ivoirienne, africaine et des rapports France-Afrique.



Facebook
Twitter
email
Whatsapp