Ouattara le recherche, Soro s'en prend à Emmanuel Macron

Guillaume Soro « J'espérais de Macron courage et maturité »

Guillaume Soro « J'espérais de Macron courage et maturité »
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 30 décembre 2019 à 11:33 | mis à jour le 30 décembre 2019 à 12:02

C'est un Guillaume Soro très virulent qui s'en est pris à tous ceux qui ont contribué à son humiliation à Abidjan, le lundi 23 décembre. Le président de GPS a particulièrement lancé des piques au Président Macron.

Guillaume Soro « J'espérais de Macron courage et maturité »

Lundi 23 décembre 2019, alors qu'il état en plein vol dans le Bombardier Challenger 604 allemand qui le ramenait en Côte d'Ivoire, Guillaume Soro a vu son plan de vol changer eu égard au dispositif sécuritaire mis en place de l'aéroport FHB à son domicile de Marcory Résidentiel pour le cueillir. Ayant atterri d'urgence à Accra, l'ancien Président de l'Assemblée nationale ivoirienne a dû rebrousser chemin pour finalement se poser à Paris via Barcelone.

Cette déconvenue de l'ancien chef rebelle intervient au lendemain de la visite d'amitié et de travail d'Emmanuel Macron en Côte d'Ivoire. Aussi, le mutisme du Président français dans cette situation a été perçu par l'ancien Premier ministre d'Alassane Ouattara comme un silence coupable, qu'il a aussitôt imputé au locataire de l'Élysée.

Invité du JDD Guillaume Soro n'a pas du tout été tendre avec le Président Macron. « Je suis quand même surpris, le président français s'est rendu en Côte d'Ivoire, y a fêté son anniversaire, mais n'a pas eu la capacité de dire à ses hôtes qu'il était important la démocratie en Afrique », a-t-il déclaré, avant d'exprimer toute sa déception : « J'espérais qu'un président comme lui ait davantage de courage et de maturité pour le faire. »

Revenant sur les appréhensions du président français à propos d'un sentiment antifrançais dans certaines anciennes colonies françaises, le candidat déclaré à l'élection présidentielle de 2020 en Côte d'Ivoire lui demande plutôt de tirer lui-même des conséquences de ses attitudes sur le continent. « Quand un dirigeant comme lui s'affiche avec des septuagénaires honnis par leur peuple, que peut-il attendre des jeunes générations africaines ? » s'est interrogé Soro Kigbafori Guillaume, le dissident du RHDP unifié, dans une sorte de question rhétorique.


Exilé en France après son retour manqué en Côte d'Ivoire, et surtout le mandat d'arrêt international lancé contre lui, Soro n'entend pour autant pas lâcher l'affaire. Il indique plutôt qu'il y mènera campagne pour soutenir sa candidature en Côte d'Ivoire. Mais jusqu'à quand compte-t-il le faire après cette virulente sortie contre le président français ?