Affi N'guessan plaide le retour de Gbagbo auprès du pouvoir

Retour de Gbagbo en Côte d'Ivoire :  Affi N'guessan interpelle Ouattara et le gouvernement ivoirien
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 13 février 2020 à 19:09 | mis à jour le 13 février 2020 à 19:09

La question du retour en Côte d’Ivoire de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo et de son filleul Charles Blé Goudé, était au centre d’un entretien, jeudi 13 février 2020, entre Pascal Affi N’guessan et le vice-président ivoirien Daniel Kablan Duncan.

Retour de Gbagbo en Côte d'Ivoire: Affi N'guessan interpelle Ouattara et le gouvernement ivoirien

À cette rencontre qui s’est tenue au palais de la présidence au Plateau, l’ancien Premier ministre ivoirien a exhorté le régime d’Abidjan à poser des actions allant dans le sens de la réconciliation et de la reconstruction de la Côte d’Ivoire. À l'écouter, plus rien à l’heure actuelle, ne justifie le maintien hors des frontières ivoiriennes, de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé.

Selon Affi N'guessan, ces deux hommes ayant été acquittés par la Cour pénale internationale (CPI), il appartient de capitaliser cette décision à travers des actions concrètes. Surtout que le chef de l’État, Alassane Ouattara, a un rôle important à jouer dans le dénouement de leur procès à la Haye. « Il appartient au gouvernement de reprendre la main sur ce dossier. Nous sommes venus voir avec le chef de l’État, pour ensemble voir ce qu’il faut faire pour que le retour en Côte d’Ivoire du président Laurent Gbagbo et du ministre Charles Blé Goudé participe à la dynamique de réconciliation et de reconstruction de la Côte d’Ivoire », a-t-il exprimé.

Pascal Affi N’guesan reste convaincu que le dénouement du dossier de ces deux Ivoiriens devant la CPI relève désormais de la politique. «Nous savons tous que la justice a fini son travail et que le dossier est désormais d’ordre politique », confie-t-il. Avant de poursuivre: « La justice nous regarde, nous les hommes politiques de Côte d’Ivoire, par rapport à notre capacité de nous approprier le processus de réconciliation nationale et à agir dans cette direction ».


Pour rappel, le gouvernement ivoirien est opposé à la levée des restrictions imposées à la libération de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé. Lesquelles restrictions empêchent les deux Ivoiriens de regagner la Côte d'Ivoire.




Articles les plus lus