Coronavirus: Faux! Les cités universitaires ne seront pas libérées

La FESCI invite à la sérénité, les étudiants vivant dans les résidences universitaires
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 25 mars 2020 à 19:15 | mis à jour le 25 mars 2020 à 19:15

Allah St Clair, secrétaire général de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI), a fait une mise au point sur les rumeurs faisant état de la libération imminente des résidences universitaires, dans le cadre de la lutte contre la propagation de la maladie à Coronavirus.

Coronavirus: La FESCI invite à la sérénité, les étudiants vivant dans les résidences universitaires

« La Fédération Estudiantine et Scolaire de Côte d’Ivoire tient à rassurer l’ensemble des étudiants vivant en résidences Universitaires que les rumeurs faisant état de la libération imminente desdites résidences comme mesure prise par le gouvernement ne sont aucunement fondées », a déclaré le premier responsable de la FESCI dans un communiqué dont copie nous est parvenue.

Le secrétaire général du puissant syndicat estudiantin et scolaire a par ailleurs invité ses camarades au respect des mesures de prévention et de protection, arrêtées par les autorités ivoiriennes.

Lundi 23 mars 2020, le président Alassane Ouattara a pris un ensemble de mesures restrictives visant à endiguer la propagation de cette pneumonie virale dont 75 cas confirmés ont été signalés en Côte d’Ivoire.

«La Fédération Estudiantine et Scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) salut ces mesures et appelle les élèves et étudiants de Côte d'Ivoire, la communauté estudiantine et scolaire ainsi que l’ensemble des populations vivant en Côte d’Ivoire à leur respect scrupuleux », a exhorté Allah St Clair.

Saluant l’ensemble des mesures prises par le gouvernement ivoirien avec à sa tête le président Alassane Ouattara, il a souhaité l’application effective de ces mesures.


L’instauration d’un couvre-feu de 21H00 à 05H00 du matin, pour une période de 15 jours, depuis le mardi 24 mars 2020 ; la fermeture de tous les maquis et restaurants, après celle des bars, des boîtes de nuits, des cinémas et des lieux de spectacle sont entre autres les mesures arrêtées par l'exécutif ivoirien.



Articles les plus lus
01
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Deuil: Le Révérend Makosso Camille frappé par un malheur