Covid-19: Le DG de la Santé explique tout sur la situation à Yopougon

Covid-19 : Ce que le Samba Mamadou (DG de la Santé) a dit des événements de Yopougon
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 06 avril 2020 à 18:59 | mis à jour le 06 avril 2020 à 18:59

Samba Mamadou, directeur général de la Santé, a fait la lumière sur les véritables missions des centres de depistage du Covid-19, en construction dans les 13 communes du District d'Abidjan. Des populations en colère avaient violemment démantelé celui en construction au stade de la BAE, au motif que l'installation de ce centre constituerait un danger pour leur santé.

Utilité des centres de dépistage du Covid-19: Le Dg de la Santé dit tout

Des riverains en colère du Stade BAE de Yopougon, s’en sont violemment pris au centre de dépistage du Covid-19, en construction dans le quartier, dans la nuit du dimanche 5 avril. Les protestations ont repris de plus belle ce lundi matin vers 9h. Ces populations entendaient ainsi protester contre la proximité desdits centres, de leurs lieux d'habitations.

Pour Samba Mamadou, Directeur général de la Santé, qui réagissait, ce même lundi 6 avril sur le plateau du journal télévisé de la première chaîne de la télévision ivoirienne, ses services ont quelque peu manqué de pédagogie.

«L’État prend des décisions et notre rôle c'est de faire que cela marche. Nous avons peut-être manqué de pédagogie. Mais il y a une difference entre un centre de prélèvement et un centre de prise en charge», a expliqué le directeur général de la Santé.

Rassurant que la proximité de ces centres de dépistage, ne saurait en aucun cas, menacer la santé des populations riveraines.

«C'est juste des centres qui ont pour mission d'informer les populations, rapprocher l'information auprès des populations et de procéder à leur dépistage volontaire », a-t-il élucidé.

À la vérité, le gouvernement n’avait dans aucune de ses communications, mentionné la construction d’un tel centre dans cette partie de la commune. Il était plutôt question de centres censés accueillir des éventuels malades de la maladie à coronavirus.


« En cas d’explosion du nombre de cas, le parc des Sports de Treichville et le Complexe Jesse Jackson seront réquisitionnés et équipés pour accueillir des malades », avait plutôt annoncé le ministre Aka Aouélé. Les forces de l'ordre ont usé de tirs de gaz lacrymogène pour disperser les manifestants qui voulaient poursuivre le mouvement contestataire survenu dimanche nuit.

Arrivé sur les lieux pour calmer les esprits, le Préfet Toh Bi Irié a expliqué que lesdits centres seront construits dans toutes les 13 communes du District d’ Abidjan. La commune de Yopougon accueillera à elle seule, 10 centres de dépistage. Il s'agira de centres de dépistage et non d’hospitalisation comme le faisaient croire certaines rumeurs.






Articles les plus lus