Candidat déclaré à la présidence de la FIF, Sory Diabaté a échangé jeudi avec des patrons de presse. Objectif, leur expliquer sa vision pour le football ivoirien.

Objectif 2023 pour Sory Diabaté

Favori pour l’élection à la présidence de la Fédération ivoirienne de football (FIF), Sory Diabaté, actuel vice-président de l’instance, a échangé jeudi avec des patrons de presse ivoiriens.

La rencontre qui s’est déroulée au QG du candidat à Cocody a été le lieu pour Sory Diabaté de lever un coin de voile sur ses objectifs sportifs en cas de victoire à l’élection de septembre prochain.

« Notre objectif est de gagner la CAN 2023 et chercher à rattraper le Cameroun et l’Égypte au tableau de chasse », a laissé entendre l’ancien président de l’Entente sportive de Bingerville.

Face aux journalistes, le candidat qui a déjà reçu le soutien de deux groupements d’intérêts et qui revendique celui de 50 clubs, s’est dit confiant quant à une victoire. « Je suis prêt, je sais que je vais gagner », a-t-il souligné avant de poursuivre : « Je ne cherche pas un privilège particulier ».

Sory Diabaté sûr de son programme

S’il est aujourd’hui vice-président de la FIF, Sory Diabaté a servi au sein de l’instance dirigeante du football ivoirien à diverses positions. Il a notamment collaboré avec les présidents Jacques Anoma et Sidy Diallo. A l’en croire, il est aujourd’hui qualifié pour prendre les rênes.

« J’ai déjà fait le nombre d’heures de vol en tant que co-pilote je veux maintenant les commandes. Le leadership a toujours guidé mon choix », a souligné le banquier. Sory Diabaté veut diriger la FIF avec un programme ambitieux. Celui-ci est « le fruit de 7 groupes de travail ».

« Il a été réalisé en 45 jours et porte sur les infrastructures, le football de jeunes, le sponsoring, la formation. Ce travail a été élaboré avec tous les acteurs du football ivoirien. C’est un plan de développement stratégique du football ivoirien », a précisé le candidat.

En ce qui concerne ses rivaux, Didier Drogba et Idriss Diallo, Sory Diabaté s’est contenté de dire : « chacun de nous a ses forces et ses faiblesses ».