Le championnat congolais mieux suivi que celui de la Côte d’Ivoire

Yabongo Lova: ‘’Les gens préfèrent suivre Maracana de quartiers que d'aller au stade‘’
Par Mael Espoir
Publié le 15 août 2020 à 13:45 | mis à jour le 15 août 2020 à 13:45

Invité à une émission télé, vendredi, l’artiste zouglou, Yabongo Lova, a semblé ne pas savoir grand chose du football ivoirien.

Yabongo Lova: ‘’Les gens préfèrent suivre Maracana de quartiers que d'aller au stade‘’

Invité vendredi à l’émission ‘’La Grande Team‘’ diffusée sur la troisième chaîne de télévision nationale, La 3, Yabongo Lova a affiché une totale méconnaissance du football local en Côte d’Ivoire, au point même de ne pas connaître l'équipe qui a été sacrée championne cette saison.

‘’C’est l’Asec non ?‘’, a interrogé l'artiste zouglou. Grande fut sa surprise lorsqu'il a été informé que c’est le Racing Club d’Abidjan qui a décroché le titre cette année.

‘’Ahhh RCA? Ils sont champions de Côte d’Ivoire? C'est que les choses ont vraiment changé‘’, a réagi, étonné, L’enfant de Daloa qui ignore même les couleurs du RCA; équipe pourtant basée dans la commune de Yopougon où il réside. Une preuve palpable que Yabongo ne suit pas le football local en Côte d’Ivoire.

Il estime que nombreux sont les ivoiriens qui, comme lui, ont carrément tourné le dos au championnat de Côte d’Ivoire. ‘’Les gens préfèrent regarder Maracaña de quartiers que d’aller au stade. Il faut encourager ces différents clubs dans le pays‘’, a-t-il souhaité.

Le public pourra-t-il revenir dans les stades après les élections à la FIF?

Malgré les efforts consentis par les dirigeants du football ivoirien, force est de constater que la grande majorité des ivoiriens ont boudé, durant ces dix dernières années, les rencontres du championnat national qui se disputent quasiment devant des gradins vides. Et ce n’est pas Wonlo Coulibaly, ancien joueur de l’Asec Mimosas qui nous dira le contraire.


''Le championnat ivoirien est d’un très bon niveau mais le seul défaut, c’est qu’il n’y a pas de public. Depuis que je suis arrivé en RDC, je n’ai jamais joué un match devant des gradins vides. Il y a toujours du monde et c’est ce qui fait la beauté du football. Et c’est aussi ce qui fait qu’on parle d’un championnat. Vu sous cet angle, le championnat congolais est mieux que celui de mon pays la Côte d’Ivoire...Et il n’y a pas de gros salaires en Côte d’Ivoire'', a témoigné l’ancien latéral gauche du Tp Mazembe en RDC, dans une interview accordée à Supersport.

Espérons tout simplement que tout cet engouement autour de l’élection du prochain président de la Fédération ivoirienne de football, pourra ressusciter l’intérêt des Ivoiriens pour leur football local.




Articles les plus lus