2020 : Investi candidat, voici la mission que s'assigne Guillaume Soro

Guillaume Soro, président de GPS, veut instaurer un nouvel ordre politique
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 14 septembre 2020 à 11:47 | mis à jour le 14 septembre 2020 à 12:18

Guillaume Soro a été investi candidat à l'élection présidentielle de 2020 par Générations et peuples solidaires (GPS). Dans un élément vidéo, le président de ce mouvement politique explique ce qu'il entend faire une fois porté à la Magistrature suprême.

Avec GPS, Guillaume Soro entend instaurer un nouvel ordre politique

Exilé à Paris à la suite de son retour manqué à Abidjan, le 23 décembre 2019, Guillaume Soro n'entend pour autant pas renoncer à ses ambitions présidentielles. En dépit de sa radiation de la liste électorale consécutive à sa condamnation à 20 ans d'emprisonnement dans une affaire de « recel et détournement de deniers publics », l'ancien Président de l'Assemblée nationale est en effet déterminé à rentrer en Côte d'Ivoire et à prendre part au scrutin du 31 octobre 2020. Ses compagnons de GPS ont pour ce faire tenu une convention d'investiture de leur candidat, en la personne de Soro Kigbafori Guillaume, ce dimanche, dans un grand hôtel abidjanais, malgré la non-présence de ce dernier.

Eu égard à cette dynamique, l'ancien Premier ministre ivoirien a décidé de lever un coin de voile sur la mission qu'il s'est assignée à travers son mouvement politique, GPS, s'il est porté aux affaires. « Il ne s'agit pas de rupture générationnelle. Il ne s'agit pas d'une prise d'ascendance d'une génération sur une autre. Il s'agit de créer un trait d'union entre toutes les générations pour faciliter la transmission de témoin, mais aussi pour garantir la protection des acquis », a annoncé, d'entrée, Guillaume Soro, avant de se donner pour leitmotiv de « Travailler à recréer l'entente, l'amour, la solidarité et l'union entre les différents peuples de Côte d'Ivoire ».

Engagé à transcender les barrières générationnelles, ethniques, religieuses et partisanes pour unir les peuples de Côte d'Ivoire afin de permettre à tous ses concitoyens de profiter des fruits du travail collectif, « Générations et peuples solidaires se veut un creuset de personnes qui partagent un socle de valeurs qui transcende les partis politiques et rassemble tous les Ivoiriens dans leur diversité pour avancer ensemble sur les sentiers du développement inclusif. »


Il s'agit donc pour le GPS de concourir à « l'instauration d'un nouvel ordre politique, économique, environnemental et social » et par « le renforcement de la participation citoyenne et la consolidation des institutions, des organismes, des associations » émanant de la pure tradition républicaine. Le renforcement de la cohésion sociale, le progrès individuel et collectif, l'égalité des chances, la construction de la vie démocratique, la réduction des disparités entre les territoires, la réduction des disparités basées sur le genre devant déboucher sur la conclusion d'un nouveau pacte social.




Articles les plus lus