Agboville: La direction régionale du Commerce met de l'ordre sur les marchés

Agboville: La direction régionale du Commerce met de l'ordre sur les marchés
Par Mael Espoir
Publié le 29 septembre 2020 à 18:14 | mis à jour le 29 septembre 2020 à 18:14

Plus de 6 tonnes de produits prohibés ont été détruits ce mardi à Agboville par la direction régionale du Commerce et de l’Industrie de l’Agnéby-Tiassa

Agboville: Plus de 6 tonnes de produits prohibés détruits par la direction régionale du Commerce et de l’Industrie de l’Agnéby-Tiassa

Dans le cadre de la surveillance des marchés à travers le retrait des circuits commerciaux, des marchandises et produits de mauvaise qualité, frauduleux et impropres à la consommation, la direction du Commerce et de l’Industrie de l’Agnéby-Tiassa, a procédé ce mardi 29 septembre 2020, à l’incinération de plus de 6t 190kg 71g de marchandises, à Agboville. C'était en présence de Mme Silvie Niamké, secrétaire général 2 de la préfecture dudit département.

Estimés à 4 876 685 millions de francs CFA, ces produits étaient constituées de boissons, produits laitiers, confiseries, bouillons et autres vivres et non vivres. «Cette opération de surveillance de marché obéit d’une part, à l’assainissement du marché afin qu’on n'y trouve que des produits de bonne qualité et des marchandises régulièrement introduites en Côte d’Ivoire. D’autre part, à la protection du consommateur car l’État a le devoir d’assurer sa santé », s’est justifiée Yao Traoré Thérèse, directrice régionale du Commerce et de l’Industrie.

Cette action, selon elle, est conforme à la loi n°2016-410 du 15 juin 2016 relative à la répression des fraudes et des falsifications en matière de vente de biens ou de services et à la loi n°2016-411 du 15 juin 2016 relative au système national de métrologie en Côte d’Ivoire.

Poursuivant, la première responsable du Commerce et de l’Industrie dans l’Agnéby-Tiassa, a appelé les consommateurs à la vigilance, avant d’exhorter les commerçants au respect des dispositions règlementaires concernant leurs activités.

Tizié T.


Correspondance particulière




Articles les plus lus