Attaque du cortège de Patrick Achi: Ce qu’avait prédit l'avatar Chris Yapi

Affaire Patrick Achi, Chris Yapi accuse des sources internes au parti au pouvoir
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 30 octobre 2020 à 14:58 | mis à jour le 30 octobre 2020 à 15:40

La nouvelle de l'attaque du cortège de Patrick Achi dans la zone d'Adzopé continue de prendre davantage de proportions. Chris Yapi, un célèbre activiste des réseaux sociaux, dit avoir prédit cette attaque.

Affaire Patrick Achi, Chris Yapi accuse des sources internes au parti au pouvoir

Jeudi 29 octobre 2020 était le dernier jour de campagne pour l'élection présidentielle du 31 octobre 2020. Nous apprenons cependant de sources concordantes que le cortège de Patrick Achi, Ministre d'État, Secrétaire général de la Présidence, a essuyé des tirs dans le village d'Agbaou sur l'axe Adzopé-Abidjan. Le Directeur national de campagne chargé du projet de société du candidat Alassane Ouattara rentrait d'un meeting à Akoupé.

Plus de peur que de mal, dirait-on car le concerné a rassuré tous ses proches et autres compatriotes de ce qu'il se porte bien. « Je suis très touché par vos messages si nombreux. Je vais bien ainsi que tous mes proches. Je termine en ce moment mon dernier meeting à Diangobo / Yakasse Attobrou. Restons unis. Restons en paix », a-t-il tweeté.

De nombreuses versions contradictoires à propos de cet incident semblent fuser çà et là. Pour certains, il ne s'agit que d'un « incident de tir » d'un policier commis à la sécurité de Patrick Achi lors de son séjour dans la Mé. D'autres sources avancent plutôt la thèse d’un grossier montage.

« Cette histoire de l'attaque du cortège d'un lieutenant du gourou du Restaurant n'est qu'un montage à mon avis. Nos amis du Restaurant veulent se faire passer pour des victimes d'un attentat pour pouvoir avoir la sympathie des électeurs », a posté El Hadj Mamadou Traoré, un proche de Guillaume Soro, qui estime que ce coup n'est qu'une machination des hommes du pouvoir pour faire porter le chapeau à l'ancien Président de l'Assemblée nationale.


Le cyberactivite, connu sous l'avatar de Chris Yapi, dit avoir prédit cette attaque. « Dans une précédente enquête, Chris Yapi avait dit que le nom de Patrick Achi était inscrit sur la liste de ceux qui devaient trépasser ! Avait-il cru ? Ou bien se disait-il que c’était de la plaisanterie ? », s'est interrogé celui qui est réputé pour ses révélations à couper le souffle.

Puis, il ajoute : « Qui connaissait l’agenda personnel de Achi Patrick ? À qui profiterait le crime ? Qui est son rival si Ado était réélu ? Les rivalités entre clans au sein du RHDP sont si fortes que la situation est catastrophique. » Avant de laisser entendre que des mains occultes au parti au pouvoir seraient derrière cette situation.




Articles les plus lus