Opposé au 3e mandat de ADO: La dernière carte de Guillaume Soro ?

Guillaume Soro persiste et signe : « Pas de 3ème mandat en Côte d’Ivoire »
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 30 octobre 2020 à 18:30 | mis à jour le 30 octobre 2020 à 19:43

Guillaume Soro a soutenu mordicus qu'il n'y aura pas d'élection présidentielle en Côte d'Ivoire le 31 octobre 2020. À la veille du scrutin, l'ancien chef rebelle multiplie des messages hostiles à Alassane Ouattara, son désormais ancien mentor.

Guillaume Soro persiste et signe : « Pas de 3ème mandat en Côte d’Ivoire »

La Côte d'Ivoire est à moins de 24 heures d'une élection présidentielle cruciale. Alassane Ouattara, président sortant, est aux prises avec Kouadio Konan Bertin (candidat indépendant), Henri Konan Bédié (PDCI) et Pascal Affi N'Guessan (FPI).

Les deux derniers cités ont lancé un mot d'ordre de boycott actif de cette élection, tout en se retirant de la course. L'opposition ivoirienne a d'ailleurs appelé ses militants, partisans et sympathisants à la désobéissance civile. Aussi, ces derniers temps, l'on assiste à de nombreuses manifestations de violences à travers des localités ivoiriennes.

Guillaume Soro, ancien Président de l'Assemblée nationale, qui a rejoint les rangs de l'opposition et adhérent à tous ces mots d'ordre, a quant à lui déclaré qu'il n'y aura d'ailleurs pas d'élection, ce samedi.

Et pourtant, les autorités ivoiriennes entendent tenir cette date constitutionnelle. Elles mettent d'ailleurs un point d'honneur à conduire ce processus électoral à son terme en déployant environ 35 000 éléments des Forces de défense et de sécurité (FDS) sur le terrain pour la sécurisation de cette opération de vote.

Totalement engagé dans son bras de fer avec son ancien allié Alassane Ouattara, Soro Kigbafori Guillaume ne veut nullement entendre parler d'un 3e mandat. Aussi, à coups de tweets, le Président de Générations et peuples solidaires (GPS), dont la candidature à la présidentielle a été rejetée par le Conseil constitutionnel, ne cesse de marteler sur son compte : « Pas de 3ème mandat en Côte d’Ivoire. »

Puis, commentant une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, montrant du matériel électoral de la CEI saisi par des manifestants, le Député de Ferkessédougou prend ses followers à témoin :

« Regardez bien. Vous assistez à la plus grande fraude électorale du siècle en Côte d'Ivoire. Non seulement Ouattara n’est pas éligible, mais 48h avant le scrutin, il a procédé à un vote anticipé. »


Avant d'ajouter : « Est-ce la méthode de fraude apprise au FMI ? Chers, vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas et que vous n’étiez pas informés. L’Afrique mérite que vous vous bougiez un peu, car Il clame qu’il a le soutien de la France. »

Menacé de prison à perpétuité par le Président Ouattara, Soro Guillaume avait indiqué vouloir mériter cette lourde peine, « ne serait-ce que par mes tweets ».




Articles les plus lus