3e mandat : L'appel de pied d'Alassane Ouattara à l'opposition

Alassane Ouattara : « L’opposition a voulu nous entrainer vers la violence et le chaos, mais...»
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 18 novembre 2020 à 10:05 | mis à jour le 18 novembre 2020 à 10:08

Un Conseil politique du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) s'est réuni, le mardi 17 novembre, au Sofitel Hôtel Ivoire d'Abidjan. À cette importante rencontre du parti présidentiel, qui intervient dans la foulée de sa réélection à un 3e mandat contesté par ses opposants, Alassane Ouattara a instruit son Premier ministre a renouer le dialogue avec l'opposition pour un retour définitif au calme, après les jours d'horreur qu'a connu la Côte d'Ivoire.

Alassane Ouattara : « L’opposition a voulu nous entrainer vers la violence et le chaos, mais...»

DISCOURS d'ALASSANE OUATTARA LORS DE LA RÉUNION DU CONSEIL POLITIQUE DU RHDP CE MARDI 17 NOVEMBRE 2020, À ABIDJAN, SOFITEL HÔTEL IVOIRE

- Monsieur le Premier Ministre;

- Messieurs les Présidents d’Institutions ;

-Mesdames et Messieurs les membres du Conseil Politique ;

- Mesdames et Messieurs les membres du Directoire,

- Mesdames et Messieurs les membres de la Direction Exécutive,
- Mesdames et Messieurs les membres du Bureau Politique,
- Mesdames et Messieurs les Membres du Conseil National,

- Distingués Membres des Organes du RHDP,

- Mesdames et Messieurs de la Presse et des Médias,

- Militantes et Militants du RHDP,
- Mesdames et Messieurs,

Je vous demande d’observer une minute de silence à la mémoire de tous ceux qui ont perdu la vie durant la période électorale.

Je vous remercie.

Chers frères, chères sœurs,

Je suis heureux de vous retrouver à l’occasion de ce premier Conseil Politique de notre Parti, le RHDP, après l’élection présidentielle du 31 Octobre 2020.

Malgré les épreuves difficiles que le Parti a vécues, nous venons ensemble, de remporter cette élection importante pour la stabilité et l’avenir de notre pays.

J’accueille donc avec bonheur et responsabilité, la confiance renouvelée de nos compatriotes à travers une mobilisation exceptionnelle et un engagement qui se sont traduits par 94,27% des suffrages exprimés et un taux de participation de 53,90%.

Mesdames et Messieurs les Membres des Instances,

Militantes et Militants du RHDP,

Chers frères, chères sœurs,

Je voudrais vous renouveler ma reconnaissance pour tous les efforts consentis pour garantir et consolider les acquis démocratiques dans notre pays.

Je vous félicite pour votre implication personnelle sur le terrain, dans vos localités respectives, durant la période de campagne, pour porter notre message de paix et de développement à nos concitoyens.

Je tiens aussi à vous féliciter pour avoir bravé et vaincu les actes de violence, les intimidations et les menaces de toutes natures. Vous avez fait preuve d’engagement militant, de responsabilité, de civisme et de patriotisme.

Merci enfin pour la mise en œuvre de la décision du Conseil Politique du 29 Juillet 2020 qui m’a désigné pour conduire et poursuivre notre action de paix et de développement de la Côte d’Ivoire.

Chers Frères et Sœurs,

Notre victoire à l’élection présidentielle du 31 Octobre 2020 est le fruit du travail de chacune et de chacun des militants de notre grand Parti, à tous les échelons.

Je voudrais donc saluer l’importante contribution de la Direction Nationale de Campagne, de la Direction Exécutive, ainsi que de l’ensemble des membres de Notre Parti.

J’ai bien évidemment une pensée pour deux éminents membres de notre Parti, trop tôt disparus et à qui je voudrais, une nouvelle fois, rendre hommage. Il s’agit de feu le Premier Ministre Amadou GON COULIBALY et de feu le Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, Sidiki DIAKITE. Que leurs âmes reposent en paix.

Chers Militantes et Militants du RHDP,

Chers frères, chères sœurs,

Comme vous le savez tous, la préparation et l’organisation de l’élection du 31 Octobre 2020 ont fait l’objet de plusieurs rencontres et d’un dialogue politique avec les différents acteurs politique et la société civile, que ce soit sur la recomposition de la Commission Electorale Indépendante ou sur le Code électoral.

Au regard de tous les efforts consentis par le Gouvernement pour la tenue d’un scrutin transparent et apaisé, je déplore les graves incidents dus au mot d’ordre de désobéissance civile et au boycott actif lancé par l’opposition politique ; principalement par certains candidats retenus par le Conseil Constitutionnel et qui ont délibérément décidé de s’abstenir, avec des conséquences parfois dramatiques, dans certaines localités du pays.

En raison de cette attitude, certains de nos concitoyens ont perdu la vie, d’autres ont été blessés ou ont subi des pertes matérielles ; de nombreux Ivoiriens ont aussi été empêchés d’exercer leur droit civique.

J’exprime une nouvelle fois ma compassion et mon soutien à toutes les victimes et à leurs proches.

Au regard de la gravité de ce qui s’est passé, je voudrais, à nouveau, vous inviter à la retenue, au pardon mutuel et à la tolérance.

L’opposition a voulu nous entrainer vers la violence et le chaos. Mais vous avez su réagir. Vous avez été dignes. Je suis fier de vous.


Je vous demande de faire confiance à la justice et à nos Institutions.

Je vous demande aussi de retourner sur le terrain pour apaiser les cœurs et les esprits ; pour encourager les populations à continuer de vivre ensemble, dans la paix.

Chers frères, chères sœurs,

Notre pays est sorti d’une longue période de crises. Depuis 2011, nos efforts constants nous ont permis de remettre le pays en marche vers le développement et le bien-être de tous les Ivoiriens. La Côte d’Ivoire est au travail et inspire à nouveau confiance.

Nous devons tout mettre en œuvre pour préserver ces acquis.

C’est pourquoi, conformément aux valeurs de paix et de dialogue que nous a léguées, le Père de la Nation, le Président Félix HOUPHOUËT-BOIGNY, j’ai dans mon adresse à la Nation, le lundi 9 novembre dernier, réaffirmé ma disponibilité, pour un dialogue avec l’opposition, dans le respect de l’ordre constitutionnel.

Cela s’est traduit par une rencontre, le Mercredi 11 Novembre 2020, avec le Président Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA.

J’ai aussi instruit, le Premier Ministre Hamed BAKAYOKO à renouer le dialogue, avec le PDCI-RDA et le FPI afin de leur permettre de reprendre leur place dans le dialogue politique.

Mon objectif est de rétablir la confiance entre toutes les filles et tous les fils de Côte d’Ivoire, de préserver un climat de paix et de stabilité et de poursuivre nos actions de développement.

Chers frères, chères sœurs,

La paix et la stabilité sont importantes pour la mise en œuvre de notre projet de société, la Côte d’Ivoire Solidaire.

C’est pourquoi je vous demande de tout mettre en œuvre pour maintenir et renforcer la paix et le vivre ensemble sur toute l’étendue du territoire national. Le RHDP a pour devoir de travailler à rassembler la Côte d’Ivoire dans toute sa diversité.

Je vous demande aussi de faire preuve de solidarité, de générosité, d’unité au sein des Coordinations Régionales à travers une bonne collaboration entre les Coordinations Régionales et l’ensemble des structures de base.

Soyez encore plus à l’écoute des militants et de la base. Soyez sur le terrain, pour mieux encadrer et accompagner nos jeunes.

J’ai la ferme conviction que par l’engagement et le travail de chacune et de chacun de vous, dans l’union, nous parviendrons à bâtir une Côte d’Ivoire Meilleure.

Je vous remercie.




Articles les plus lus