Des émissaires du FPI confient le sort d' Affi N'guessan à Bédié

Libération des prisonniers politiques : Ce que Bédié et une délégation du FPI se sont dits
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 19 novembre 2020 à 16:53 | mis à jour le 19 novembre 2020 à 16:53

Henri Konan Bédié, le président du PDCI-RDA, par ailleurs chef de file de l’opposition ivoirienne, a reçu mercredi 18 novembre 2020, une délégation de la direction du Front populaire ivoirien (FPI), conduite par la vice-présidente Christine Konan.

Bédié déterminé à poursuivre « le combat pour la stabilité et la cohésion sociale »

En reconnaissance au rôle joué par Henri Konan Bédié dans la levée du blocus imposé à la résidence de Pascal Affi N’guessan, une délégation du Front populaire ivoirien s’est rendue, mercredi au domicile du chef de file de l’opposition ivoirienne. « Nous sommes venus lui dire merci pour avoir pesé de tout son poids pour qu’on obtienne la levée du blocus de la résidence du président Pascal Affi N’guessan », a déclaré la vice-présidente Christine Konan à sa sortie d’audience.

Au nom de Pascal Affi N’guessan, interpellé le 6 novembre 2020 puis placé sous mandat de dépôt 3 jours plus tard, Mme Konan a exhorté le président Henri Konan Bédié à poursuivre le combat de sorte à obtenir des autorités ivoiriennes, la libération de tous les prisonniers « politiques et d’opinions ». En retour, le Sphinx de Daoukro a rassuré ses hôtes de sa détermination à poursuivre « le combat pour la stabilité et la cohésion sociale en Côte d’Ivoire ».


Les résidences de plusieurs leaders de l'opposition ont été placées sous blocus par la police, après la mise en place par ceux-ci d'un Conseil national de transition (CNT), organe censé se substituer aux institutions de la République. C'est après plusieurs tractations parmi lesquelles la rencontre au sommet Bédié-Ouattara, que les blocus des résidences d'Henri Konan Bédié et de Pascal Affi N'guessan, ont pu être levés.






Articles les plus lus