Meiway et Kabran Appiah chez Bédié, ce qu'ils se sont dit

Meiway et Kabran Appiah chez Bédié , ce qu'ils se sont dits
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 09 décembre 2020 à 10:02 | mis à jour le 09 décembre 2020 à 10:02

Le président du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié, par ailleurs chef de file de l’opposition ivoirienne, a reçu, mardi 8 décembre 2020, les visites de Frederick Ehui Meiway (artiste musicien) et Kabran Appiah (opposant) à sa résidence de Cocody-Les ambassades.

Fréderick Ehui Meiway: ‘’Bédié est l’héritier légitime de l’houphouëtisme"

La résidence du président Henri Konan Bédé ne désemplit pas depuis la levée du blocus policier imposé à sa résidence. Le chef de file de l’opposition reçoit quotidiennement des visites d'ivoiriens dans toutes leurs composantes. Mardi, ce fut le tour de Kabran Appiah et de l’artiste Frederick Ehui Meiway, d'aller témoigner leur solidarité au Sphinx de Daoukro.

Pour le créateur du Zoblazo, Henri Konan Bédié est indéniablement l’héritier politique légitime de feu Félix Houphouët-Boigny, père de la Côte d'Ivoire moderne, décédé il y a 27 ans. « Ça été un bonheur de retrouver celui que j’appelle mon Papa. Je pense qu’en l’absence d’Houphouët-Boigny, c’est l’héritier légitime qui représente aujourd’hui l’houphouëtisme. Et à ce titre, les Houphouëtistes, les vrais, il était important par son passage ici à Abidjan que je vienne le saluer et apporter aussi tout mon soutien », a témoigné Meiway.

Le chanteur a par ailleurs fait part de son indignation quant au blocus imposé à la résidence de l’ex-chef de l’Etat ivoirien. « J’ai vécu à distance douloureusement les évènements liés au blocus autour de sa résidence. Et j’en ai été très indigné. Ma présence en sa résidence justifie mon soutien renouvelé », a-t-il indiqué. Puis d'ajouter: « Souffrez que je ne vous énumère pas les détails de notre rencontre. Mais on a brièvement parlé de beaucoup d’autres choses. En temps opportun, vous le saurez », a-t-il confié à la presse.

Kabran Appiah: «Bédié aujourd’hui discute et réfléchit pour nous tous, l’opposition »

Kabran Appiah, président de la LMP, a quant à lui, rappelé la qualité de ses relations avec l’ex-président ivoirien. « En ce qui me concerne particulièrement, c’est une tradition. Mes relations avec le président Bédié sont anciennes. Rituellement, je viens pour le saluer, prendre de ses nouvelles. Et dans cette circonstance troublée, il était encore plus utile de venir aux nouvelles », a-t-il déclaré.


«Le président Bédié aujourd’hui discute et réfléchit pour nous tous, l’opposition. Il est bon que nous restions en contact pour prendre les nouvelles et les bonnes orientations et les bons conseils pour savoir comment marcher dans cette période perturbée. Au nom de la Ligue des mouvements pour le progrès (LMP). Je l’ai assuré pour son leadership brillant », a-t-il renchéri à sa sortie d’audience.






Articles les plus lus