Augmentation des coûts à l'Université: La FESCI crie son ras-le-bol

Augmentation des coûts à l'université : La FESCI crie son ras-le-bol
Par K. Richard Kouassi
Publié le 11 janvier 2021 à 19:23 | mis à jour le 11 janvier 2021 à 19:40

Devant l'augmentation des coûts d'inscriptions à l'université Félix Houphouët-Boigny de Cocody, la FESCI (Fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire) a sorti les griffes contre les autorités ivoiriennes. Le secrétaire général de l'organisation dénonce l'attitude d'une "administration insensible" aux conditions des étudiants ivoiriens. Alla Saint Clair s'est engagé pour la défense des intérêts moraux et sociaux de ses camarades.

La FESCI dénonce l'augmentation des coûts à l'université de Cocody

Alla Saint Clair n'est pas du tout content du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique dirigé par le professeur Adama Diawara. Le secrétaire général de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire dénonce les "augmentations faramineuses à l'université Félix Houphouët Boigny de Cocody".

Le "général Makélé" en veut pour preuve le coût du 3e cycle qui passe de 90 000 francs CFA à 590 000 francs CFA/ unité ; le timbre de légalisation de diplômes de la centrale fixée dorénavant à 500 francs CFA l'unité contre 300 francs CFA par le passé. Le premier responsable de la FESCI évoque aussi les six fiches de recherches à 2 000 francs CFA et les frais de dossier pour la sélection doctorale qui reviennent à 20 000 francs CFA.

"Face à une administration insensible à l'amélioration de nos conditions et qui ne trouve de résolutions à nos problèmes que dans l'augmentation du coût de tout dans nos universités, nous nous érigeons en bloc intellectuel et syndicaliste", a fait savoir Alla Saint Clair. Le successeur d'Assi Fulgence Assi à la tête de la FESCI a laissé un message à ces camarades en ces termes :


"Camarade étudiant, le bonheur ne vient pas à toi, mais plutôt de toi... Sois solidaire et vigilant afin de constituer une barrière à cette énième injustice. Seule la lutte libère ! École doctorale oui, mais seulement à 90.000f." Il a également rappelé que la défense des intérêts moraux et sociaux des élèves et étudiants demeure un sacerdoce pour l'organisation qu'il dirige depuis juin 2019.






Articles les plus lus