Chris Yapi, l'avatar qui met à nu les grands dossiers de la République

« Chris Yapi ne ment pas », l'homme aux révélations troublantes
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 27 février 2021 à 11:31 | mis à jour le 27 février 2021 à 13:11

Chris Yapi s'est lancé dans une véritable campagne de mise à nu des affaires des couloirs de la République. À cet effet, le cyberactiviste, à travers ses différentes pages des réseaux sociaux, se lance dans un véritable manège de révélations, souvent à couper le souffle des internautes. Si par moment, certaines de ses publications sont battues en brèche par des personnes directement interpellées, l'avatar persiste et signe : « Chris Yapi ne ment pas. »

« Chris Yapi ne ment pas », l'homme aux révélations troublantes

D'ordinaire, le citoyen lambda ne se contentait que de la presse ivoirienne et internationale pour n'avoir que des informations souvent superficielles sans forcément connaître les tenants et aboutissants de certains faits.

Seule une poignée de personnes, notamment des services secrets et autres proches des dossiers étaient dans le secret des dieux.

Sous le sceau de secret d'État, ces affaires demeuraient dans l'ombre jusqu'à leur déclassification ou avec l'aide de rumeurs persistantes et concordantes, chacun pouvait se faire une idée, plus ou moins approximative de ces affaires.

Il s’est pourtant installé en Côte d’Ivoire, plus précisément à Abidjan, la capitale économique ivoirienne, une petite souris des réseaux sociaux qui révèle tout ce qui se trame dans la classe politique ivoirienne. Vrai ou faux ? Chacun y va de son commentaire.

Cependant, force est de constater que les révélations de Chris Yapi ne laissent personne indifférent dans ce pays clé de l’Afrique de l’Ouest.

C'est à croire que la vie politique ivoirienne et même la vie des personnalités officielles de la Côte d'Ivoire se déroulent sur un écran auquel il a régulièrement accès.

Tant les vidéos et autres images publiées en appui à ses posts paraissent provenir de source très confidentielle.

« Chris Yapi ne ment pas », tel est le slogan que ce cyberactiviste a fait sien en signant toutes ses publications. L'homme au costume orange, à la chemise blanche et à la cravate verte, c'est du moins l'accoutrement de la caricature qui le représente, a pour cibles préférées des officiels de la République, notamment le Président de la République, Alassane Ouattara (ADO), ainsi que les membres du Gouvernement ivoirien.

Téné Birahima Ouattara dit Photocopie, frère cadet du Président Ouattara et ministre chargé des Affaires présidentielles, et le Premier ministre ivoirien, Hamed Bakayoko, font ses choux gras ces derniers jours.

L’ex-Président Laurent Gbagbo, fondateur du Front populaire ivoirien (FPI), l'ancienne Première Dame Simone Gbagbo, Henri Konan Bédié, président du PDCI, les intrigues de Guillaume Soro, ancien chef de la rébellion ivoirienne et ex-Président de l'Assemblée nationale, avec le pouvoir ivoirien, et bien d'autres affaires concernant le peuple ivoirien, n’ont pas échappé aux révélations de Chris Yapi.

L'escalade verbale entre Chris Yapi et Charles Blé Goudé

Le dernier quiproquo qui s’est élevé entre l’avatar et Charles Blé Goudé, l’ancien leader de la Galaxie patriotique et ancien Secrétaire général de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI), a suscité un intérêt particulier chez les internautes.

Chris Yapi indiquait en effet que l’ancien ministre de la Jeunesse de Gbagbo Laurent était dans un deal avec la présidence ivoirienne, avant d’ajouter qu’après les élections législatives, le codétenu du Président Gbagbo allait intégrer le gouvernement ivoirien avec son parti, le congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (COJEP).


Faux, rétorque le jeune leader ivoirien, mis en liberté sous conditions par la Cour pénale internationale (CPI). Puis, dans une vive protestation, il a apporté un démenti formel à propos d’une quelconque accointance avec le camp Ouattara.

Mais Chris Yapi est revenu à la charge pour présenter des vidéos dans lesquelles apparaissait Diaby Youssouf, proche de l'ex-patron des jeunes patriotes, battant campagne pour un cadre du RHDP et avouant le soutien financier dont il a profité de la part de ce dernier, alors qu'il était en exil.

À vouloir publier toutes les révélations de Chris Yapi dans cet article, ce serait faire une véritable encyclopédie. Les internautes peuvent toutefois bien s'abreuver de ses publications sur ses différentes plateformes des réseaux sociaux.

Tous les sujets qu'il y traite sont-ils vrais ou faux ? À chacun de se faire sa propre opinion après avoir parcouru les différentes publications de celui que certains observateurs nomment le Colombo ivoirien.

À noter toutefois que les Ivoiriens entendent tourner définitivement la page de la crise ivoirienne et faire place à la réconciliation nationale pour une nouvelle Côte d’Ivoire qui accepte d’accueillir tous ses fils et filles, sans considération ethnique et religieuse.






Articles les plus lus