Dialogue direct entre Patrick Achi et le secteur privé

Dialogue direct entre Patrick Achi et le secteur privé
Par K. Richard Kouassi
Publié le 24 April 2021 à 13:16 | mis à jour le 24 April 2021 à 13:16

Lors du séminaire gouvernemental, le Premier ministre Patrick Achi a eu des échanges avec le secteur privé le vendredi 23 avril 2021. Le chef du gouvernement a tenu un langage franc au patronat ivoirien.

Le secteur privé présente ses priorités à Patrick Achi

Le séminaire gouvernemental s'est achevée le vendredi 23 avril 2021. A cette occasion, Patrick Achi et le secteur privé ont échangé. La journée dédiée au secteur privé s’est articulée autour de seux sessions. Il a d'abord été question des préoccupations générales et des préoccupations spécifiques ainsi que les aspirations du secteur privé. Pour la seconde session, le gouvernement a présenté la vision de développement stratégique 2030.

Par ailleurs, le secteur privé a procédé à la présentation de ses principales préoccupations et aspirations sur l’environnement des affaires, mais également sur certains secteurs d’activités. Pour sa part, le chef du gouvernement a décidé de la mise en place de groupes de travail sectoriels Etat/secteur privé pour porter à maturité les pistes de réformes identifiées, en vue de son arbitrage.

Ce groupe de travail aura pour missions de traiter la réduction des délais de remboursement de la dette fournisseur et la mise en place d’un système intégré de traçabilité ; l’amélioration de l’appareil judiciaire ; la lutte contre la corruption en général et le renforcement de la bonne gouvernance ; le renforcement de la lutte contre la fraude et la contrefaçon et l’amélioration de la compétitivité du système fiscal et douanier.

Les deux parties ont également convenu de la redynamisation du cadre de concertation Etat/secteur privé et de la création de cadres de concertations régionaux dans certaines villes du pays. La vision de développement stratégique 2030 a pour vision de doubler le revenu parhabitantpourserapprocherde celuides pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure et faire entrer la majeure partie de la population dans laclasse moyenne. Le Premier ministre ivoirien ambitionne de créer 8millions d’emplois d’ici 2030 et réduire la pauvreté de moitié en 2030 (de 39 % àmoins de20 %).




Afficher les commentaires
Articles les plus lus