Libye : Immigration clandestine, 13.000 migrants évacués

migrants
Par Mamadou Kane
Publié le 30 janvier 2018 à 11:21 | mis à jour le 30 janvier 2018 à 11:22

Le président de la Commission de l’Union Africaine (UA), Moussa Faki Mahamat a fait savoir lundi 29 janvier que 13.000 migrants africains avaient été évacués de la Libye depuis le début du mois de décembre 2017.

13.000 migrants rapatriés de la Libye vers leurs pays

Lors du 30ème sommet de l’UA qui a eu lieu à Addis Abeba en Ethiopie, le président de la Commission Moussa Faki Mahamat a indiqué que 13.000 migrants africains avaient été rapatriés vers leurs pays ou vers d’autres pays prêts à les accueillir, depuis le début du mois de décembre 2017.

Le 06 décembre 2017, l’Organisation panafricaine avait souligné qu’elle évacuerait de la Libye 20.000 candidats à l’immigration clandestine jusqu’à la mi-janvier. Elle avait déclaré que les personnes concernées par cette opération étaient celles détenues dans les camps contrôlés par le gouvernement libyen, et celles qui ont exprimé le désir de quitter la Libye.

Selon Moussa Faki Mahamat, l’UA a pris du retard dans cette opération d’évacuation qui devait prendre fin à la mi-janvier. Cependant, il a rassuré de l’effectivité des rapatriements. « Nous recevons des migrants jour par jour, les deux tiers sont déjà sont déjà rapatriés, et le processus continue », a déclaré M.Faki

En décembre l’Organisation des Nations Unies (ONU) avait annoncé également pour 2018 l’évacuation de 10.000 candidats à l'immigration clandestine de la Libye.


Toutes cette vague de rapatriement intervient suite à un reportage de CNN diffusé sur les réseaux sociaux mont des migrants africains être vendus comme esclaves en Libye.