CIV: Des jeunes du Plateau veulent un autre maire

Ouattara Dramane, conseiller de la mairie du Plateau
Par David Yavo
Publié le 05 février 2018 à 15:08 | mis à jour le 05 février 2018 à 15:08

Alors que la rivalité entre Akossi Bendjo et Sawegnon Fabrice pour le bureau suprême de la mairie du Plateau exacerbe, des jeunes de la commune, soutenus par d’autres en provenance du district d’Abidjan, ont opté pour un conseiller municipal.

Les jeunes du Plateau se mobilisent pour un conseiller municipal

Le dimanche 4 février au Plateau, près de 3000 jeunes venus des communes de la ville d'Abidjan réunis au sein du mouvement « Audacieux » ont porté leur choix sur Ouattara Dramane dit OD, un conseiller de la mairie du Plateau, pour les prochaines échéances municipales. À cette occasion, le président de ce mouvement soutenu par Léon Konan Koffi, candidat malheureux aux élections législatives de 2016, a rassuré OD de leur engagement à le porter à la tête de la mairie de leur commune. Leur choix porté sur le conseiller de mairie n’est pas dû à un hasard. Ils disent ne pas se laisser influencer par l’ancienneté d’Akossi Bendjo et encore moins par les atouts financiers du célèbre communicateur Fabrice Sawegnon.

S'agissant de l’ancienneté d’Akossi Bendjo et de l’opulence de Fabrice Sawegnon, les jeunes « Audacieux » n'entendent pas se laisser distraire par ces atouts. Pour eux, le choix idéal à faire, c'est Ouattara Dramane sa générosité et son humilité.

Même si le conseiller était présent à la cérémonie et a par ailleurs demandé aux jeunes de lui soumettre leurs projets, il ne s’est pas en revanche prononcé sur sa probable candidature. C’est ainsi une manière pour les jeunes de le motiver à se présenter afin d’ouvrir la porte de la sortie à Akossi Bendjo.

Pour rappel, Akossi Bendjo a été élu maire de la commune du Plateau en 2001 et a été réélu lors des échéances de 2013.

Quant à Fabrice Sawegnon, il est le propriétaire de la célèbre entreprise Voodoo communication. Cet homme d'affaires a géré les campagnes publicitaires de bon nombre de candidats aux élections présidentielles dans la sous-région et en Afrique. C’est le cas du président Mathieu Kérékou du Bénin, Gnassingbé Eyadema du Togo, Omar Bongo et Ali Bongo du Gabon, Ibrahim Boubacar Keïta du Mali et Alassane Ouattara de la Côte d’Ivoire.

Vu la réputation et la capacité de ces deux "poids lourds", les jeunes « Audacieux » devront l'être assez pour parvenir à faire passer Ouattara Dramane à la tête de la commune du Plateau.



Les commentaires
Prochainement disponible...
Articles les plus lus
03
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Eudoxie Yao tabassée en France, ce qu'il s'est passé