Côte d'Ivoire: Conspué au BP, Duncan quitte précipitamment les lieux

Daniel Kablan Duncan, vice-président du PDCI
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 18 juin 2018 à 12:12 | mis à jour le 18 juin 2018 à 12:12

Daniel Kablan Duncan a été copieusement hué, ce dimanche, lors du Bureau politique du PDCI. Cette humiliation publique du Vice-président ivoirien est consécutive à sa prise de position en faveur du parti unifié.

Daniel Kablan Duncan, indésirable au PDCI ?

Le Bureau politique du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) qui s'est tenu ce dimanche a donné d'observer une certaine ligne de laquelle ne veut nullement s'écarter les militants. Aussi, toute personne, fût-elle cadre du parti, qui voudrait s'affranchir de cette discipline du parti est automatiquement rappelée à l'ordre. Daniel Kablan Duncan en a fait l'amer constat lors de ces assises.

Auréolé de sa double casquette de vice-président, coordonnateur des vice-présidents du PDCI et président de haut niveau pour la création du parti unifié pour le compte du PDCI, le vice-président ivoirien a en effet jugé bon de se prononcer en faveur de la création de cette nouvelle entité politique, expliquant par ailleurs que le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) est une opportunité pour éviter une nouvelle guerre à la Côte d'Ivoire.

Cependant, sa position est diamétralement opposée à celle de la majorité des membres du Bureau politique qui ont tenu à manifester, de la plus bruyante des manières, leur désaccord avec le numéro 2 du PDCI. Ces derniers l'ont donc copieusement hué, l'obligeant même à écourter ses propos. Profitant d'une pause décrétée pour calmer les esprits, et prétextant un voyage sur la France, le même jour, pour assister à une réunion des Conseillers du commerce extérieur (CCE) Lorraine et Grand Est, l'ancien Premier ministre d'Henri Konan Bédié et d'Alassane Ouattara est sorti précipitamment de la salle avant la fin du BP.

Quoi qu'il en soit, le vieux parti accepte certes le principe du parti unifié, mais il a reporté son adhésion effective après la présidentielle de 2020, le temps de trancher la question de l'alternance entre PDCI et RDR.


Notons par ailleurs que Daniel Kablan Duncan est pressenti pour être le militant actif du PDCI, candidat du RHDP au prochain scrutin présidentiel, d'autant plus qu'il est également très proche du président Ouattara. Toutefois, ce cas de figure est pour l'instant balayé du revers de la main dans son propre parti.




Articles les plus lus