Côte d'Ivoire : Simone Gbagbo crée l'émeute à l'aéroport de Man

Simone Gbagbo créé l'émeute à l'aéroport de Man

L'arrivée de Simone Gbagbo à Man a été un moment d'intense communion avec les populations de cette localité. De nombreux frontistes sont venus accueillir l'ancienne première dame à l'aéroport de Man.

Des militants à Simone Gbagbo "Descends, descends, descends !!!"

En dépit de l'éloignement de l'aéroport de la ville (environ 16 kilomètres), les populations manoises n'ont pas voulu se faire raconter l'arrivée de Simone Gbagbo dans leur localité. C'était donc une foule en liesse qui a accueilli l'épouse de Laurent Gbagbo à sa descente d'avion, ce dimanche 21 avril 2019. Ce jour de la célébration de la Pâque était également une sorte de résurrection pour la native de Moossou, après plus de sept années de détention en résidence surveillée à Odienné (nord) et à l'école de Gendarmerie d'Abidjan.

Mme Simone Ehivet Gbagbo passera en effet un séjour d'une semaine dans le grand ouest ivoirien, une région qui a payé le plus lourd tribut de la guerre qu'a connue la Côte d'Ivoire. Des meetings, des rencontres avec les populations et les autorités coutumières, ainsi que d'autres célébrations sont prévues à l'agenda de l'ex-first lady.

La présence de Mme Gbagbo se justifie par ailleurs dans l'ouest montagneux par sa volonté de raccompagner les ministres Dosso Charles Rodel et Emile Guiriéoulou dans leurs localités respectives, après leur retour d'exil. Mais en attendant, l'ancienne Député d'Abobo a eu droit à un bain de foule à l'aéroport de Man.

Après des salutations aux têtes couronnées et autres responsables locaux du Front populaire ivoirien (FPI), la 2e Vice-présidente du parti est remontée dans son véhicule de commandement. Mais des centaines de militants ont envahi la piste, empêchant ainsi le cortège de circuler. Ces militants scandaient à l'endroit de Simone Gbagbo : "Descends, descends, descends!"

Elle a donc obéi à cette injonction en descendant effectivement de son véhicule pour saluer à nouveau ses partisans. C'était donc le délire dans cette région. Mais ceci n'est visiblement qu'un avant-goût de ce qui attend la délégation du parti de Laurent Gbagbo, qui entend organiser ette année la fête de la liberté dans la ville martyre de Duekoué.