Côte d'Ivoire : Cap sur 2020 pour Simone Gbagbo et ses camarades du FPI

Simone Gbagbo et ses camarades du FPI en ordre de bataille
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 12 mai 2019 à 16:19 | mis à jour le 12 mai 2019 à 16:25

Une semaine après la célébration de la fête de la liberté à Duekoué, la tendance du Front populaire ivoirien (FPI) proche de Laurent Gbagbo a tenu son comité central, le 4 mai dernier, sous la direction de l'ancienne Première dame Simone Gbagbo, par ailleurs 2e Vice-présidente du parti. Il s'est agi pour le parti de Gbagbo d'arrêter les grandes lignes pour le combat en vue de la reconquête du pouvoir d'Etat à la présidentielle de 2020. Les point clés de cette lutte de répositionnement étant le retour de Laurent Gbagbo en Côte d'Ivoire avant cette année électorale, la réconciliation nationale, ainsi que la réforme de la CEI. Ci-dessous l'intégralité des résolutions prises par les socialistes ivoiriens.

Les résolutions du Comité central du FPI

La direction du Fpi a examiné la situation en Côte d'Ivoire sous l'autorité de Simone Gbagbo

Ci-dessous, l’intégralité du communiqué final de la première réunion 2019 du Comité central du Front populaire ivoirien présidée par l’ex-Première dame, Simone Gbagbo, 6 mois après la disparition de Abou Drahamane Sangaré.

Communiqué final

1. Sur convocation du Secrétariat Général, le Comité Central du Front Populaire Ivoirien (FPI) s’est réuni en sa 1ère session ordinaire de l’année 2019, élargie exceptionnellement au Comité de Contrôle, le samedi 04 mai 2019, à Abidjan Cocody Riviera Golf, de 10h00 à 14h05, sous la présidence effective de la camarade Simone EHIVET-GBAGBO, 2ème Vice-Présidente chargée de la stratégie et de la Politique Générale du Parti;

2. L’ordre du jour de cette session a porté sur les points suivants :

Réception solennelle des nouveaux membres du Comité Central ; Informations ; Fête de la Liberté 2019 ; Présentation des textes sur la Commission Electorale Indépendante(CEI) et la Réconciliation Nationale.

3. Ont répondu présents à cette session ordinaire, en dehors des membres excusés pour des contraintes d’exil, de maladie, toutes les structures du Parti membres statutaires du Comité Central et le Comité de Contrôle invité ;

4. Dans son propos liminaire, la 2ème Vice-présidente, la camarade Simone EHIVET-GBAGBO, a tenu à rendre, avec tout le Comité Central, un vibrant hommage à l’homme d’Etat et à l’homme de devoirs, feu le président Abou Drahamane SANGARE, arraché à l’affection des militants le 03 novembre 2018 ;

5. En outre, la 2ème Vice-présidente, la camarade Simone GBAGBO a informé le Comité Central, que le Président Laurent Gbagbo en Belgique, tient bien les rênes du Parti et continue de faire confiance à la Direction du Parti, dont il est le président. Il se félicite du succès retentissant de la 20ème Fête de la Liberté tenue à Duekoué dans le Pays Wè, les 26 et 27 avril 2019.

Pour clore son propos, elle a exhorté le Comité Central qui inaugure ce jour ses sessions 2019, à redoubler de vigilance et de détermination face au défi et à l’immensité des tâches qui l’attendent et dont la parfaite maîtrise ouvrira les portes de la magistrature Suprême et à l’exercice du pouvoir d’Etat ;

6. Abordant le premier point de l’ordre du jour, le Comité Central a entendu une communication du Secrétariat Général sur les dispositions statutaires relatives au Comité Central, puis procédé à la réception des nouveaux membres élus de cet organe. Au total, le Comité Central du FPI, issu du 4ème Congrès Ordinaire de Moossou compte :

241 membres du Secrétariat Général ; 720 membres élus de fédération 240 Secrétaires Généraux de fédération; 10 membres des Structures Spécialisées et d’Activités.

Soit à ce jour 1 211 membres, sous réserve de la désignation des autres membres statutaires de cet organe de Direction.

7. Le Comité Central a pris note de son nouveau format et se dit disposé à accomplir sa mission avec abnégation et responsabilité.

8. Abordant le deuxième point de l’ordre du jour, le Comité Central a été informé par le Secrétaire Général ASSOA Adou, des différentes rencontres qu’il a eues avec le Président du Parti en Belgique et sur les questions budgétaires.

Il a informé le Comité Central, que le Président Laurent GBAGBO, Président du Parti, se porte bien physiquement, moralement et intellectuellement. Après en avoir été saisi, le Comité Central a adopté entièrement les conclusions de ces informations et félicité les équipes juridiques du Président Laurent Gbagbo et du Ministre Charles Blé Goudé qui ont permis au peuple de Côte d’Ivoire de remporter une grande victoire historique avec leur acquittement prononcé par la CPI.

9. Informé des orientations stratégiques du Président du Parti, relativement à la réconciliation nationale et au rassemblement de la Gauche Ivoirienne, le Comité Central décide d’en faire siennes et s’engage à leur mise à exécution immédiate. Il instruit à cet effet le Secrétariat Général de prendre toutes les dispositions utiles pour la mise en œuvre efficace et efficiente de ces activités sur le terrain.

10. Relativement au projet de programme et de budget du Parti pour l’année 2019, le Comité Central décide de se réunir en session extraordinaire dans les plus brefs délais, pour l’examen du programme annuel assorti du budget.

11. Sur le troisième point de l’ordre du jour, le Comité Central a entendu une communication verbale présentée par le 1er Secrétaire Général Adjoint, Coprésident de la Fête de la Liberté 2019 à Duékoué, le camarade KOUA Justin. Il y a été fait état du record de mobilisation qui a été évalué provisoirement à plus de 1 500 000 participants, pour un défilé qui s’étendait sur une distance de plus de six kilomètres en un peu plus de 4 heures de temps.

12. Après en avoir débattu, le Comité Central, tout en se félicitant de la promptitude du Secrétariat Général à faire les premières évaluations de la fête de la liberté 2019, reste saisi de la question.

13. Le Comité Central félicite solennellement le Comité d’Organisation, tout le peuple Wè et tous les militants et sympathisants, et remercie le Ministre Eric KAHÉ pour sa grande sollicitude et tous les invités du FPI à cet évènement de référence. Tous ont contribué, chacun en ce qui le concerne, par la grande mobilisation et dans la discipline, à l’éclatante réussite de cette 20ème édition. Preuve que le Front Populaire Ivoirien est debout et engagé pour le retour du Président Laurent Gbagbo parmi les siens et qu’il marche vers la victoire en 2020.

14. Abordant le quatrième point de l’ordre du jour, le Comité Central a entendu deux communications du Secrétariat Général relatives à :

(i) la question de la CEI, présentée par le Vice-président chargé de la Politique Electorale, le camarade TAPÉ Kipré

(ii) la question de la réconciliation nationale, présentée par le Vice-président chargé du Dialogue Politique, de la Réconciliation Nationale et de la Cohésion Sociale, le camarade Sébastien DANO Djédjé.

15. Après en avoir débattu, le Comité Central a adopté les deux textes et instruit le Secrétariat Général à l’effet de tout mettre en œuvre pour mobiliser et tenir en posture de lutte toutes les structures du Parti ainsi que les militants, les sympathisants et les démocrates sur l’ensemble du territoire national.

16. Le Comité Central, rappelant les défis majeurs de l’année 2020, engage le Secrétariat Général à œuvrer pour le retour du Président Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire, avant 2020. Il engage instamment, l’ensemble du Parti, à se transformer en instrument efficace et influent pour la réconciliation nationale.

17. Le Comité Central tient à rassurer les Ivoiriens qu’en tant que Parti Socialiste par essence, le FPI s’honore de toujours composer, et au-delà, de mettre en synergie ses actions avec les intérêts du peuple en lutte, particulièrement la Société Civile, les salariés, les paysans, les auto-entrepreneurs, les élèves et les étudiants et tous ceux qui sont inlassablement à la recherche d’un emploi décent.

18. Le Comité Central a résolu de ne ménager aucun effort pour approfondir la capacité de mobilisation du Parti, pour faire de la société ivoirienne, une société démocratique, juste, moderne et équipée.

19. Le Comité Central enfin, demande à chaque militante et à chaque militant en Côte d’ivoire et à l’étranger, dans les organes dirigeants, les structures de base, les structures spécialisées et d’activités, de cultiver la confiance, la persévérance, la perspicacité et à se tenir prêts, toujours mobilisés dans toutes les régions du pays, comme une troupe vigoureuse et conquérante, pour la victoire éclatante du FPI en 2020.

Fait à Abidjan, le 04 mai 2019

Le Comité Central