Ouattara offre la construction de 3 nouveaux hôtels à Nicolas Sarkozy

Nicolas Sarkozy, de nouveaux hôtels en construction à Abidjan sous sa houlette

Nicolas Sarkozy met Abidjan à ses pieds avec Accor
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 10 juillet 2019 à 16:52 | mis à jour le 10 juillet 2019 à 18:15

Administrateur indépendant du groupe Accor, Nicolas Sarkozy a pu obtenir des autorités ivoiriennes, la construction de nouveaux hôtels de ce groupe qatari en Côte d'Ivoire. Cette percée du groupe sur la place ivoirienne pourrait avoir une explication rationnelle.

Nicolas Sarkozy, de nouveaux hôtels Accor en construction à Abidjan sous sa houlette

Le groupe Accor envisage la construction de trois nouveaux hôtels sur les rives de la lagune Ébrié. Mövenpick, Novotel et Adagio verront le jour entre 2020 et 2021 dans la capitale économique ivoirienne. D'autres projets du genre initiés par le groupe qatari seront également mis en oeuvre à travers d'autres villes ivoiriennes. Toutes ces réalisations en Côte d'Ivoire sont loin d'être fortuites.

En effet, l'amitié entre l'ancien président français et Alassane Ouattara, le Président de la République de Côte d'Ivoire, n'est un secret pour personne. Les deux hommes d'État se connaissent depuis des lustres et entretiennent des rapports qui traversent le temps et les circonstances. De même, le président ivoirien avait coopté l'ancien locataire de l'Élysée pour lui ouvrir des financements qataris en Côte d'Ivoire.

Rappelons par ailleurs que La Lettre du Continent révélait que le Président Ouattara préparait sa reconversion au terme de son second mandat. Cette reconversion de l'ancien fonctionnaire du Fonds monétaire international (FMI) pourrait se faire au sein du Fonds stratégique d’investissement dédié à l’Afrique que le Qatar entend créer et dont il souhaiterait prendre la gestion.

Y'aurait-il un lien entre la construction annoncée des hôtels du groupe Accor en Côte d'Ivoire et la reconversion du président Ouattara dans le monde des finances ? Il serait d'ores et déjà très hasardeux de répondre à cette interrogation par l'affirmative. Les choses pourraient cependant se préciser dans un proche avenir.



Les commentaires
Prochainement disponible...
Articles les plus lus
01