Titrologie : Revue de la presse ivoirienne du 12 juillet 2019

Titrologie, Bamba Moriféré entendu devant la Cour de cassation

Titrologie du 12 juillet 2019
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 12 juillet 2019 à 08:45 | mis à jour le 12 juillet 2019 à 10:21

La défaite des Eléphants, la réforme de la CEI, le rapprochement Bédié - Gbagbo, tels sont entre autres les ingrédients qui meublent la titrologie de ce vendredi 12 juillet 2019.

Titrologie, Bamba Moriféré attendu devant la Cour de cassation

"Eléphants, merci pour le combat", tel est le mot de consolation de Générations nouvelles, réagissant à l'élimination de la sélection ivoirienne face aux Fennecs d'Algérie en quarts de finale de la CAN 2019.Et l'Intelligent d'Abidjan, d'ajouter : "Les Eléphants jouent bien, mais perdent. Les supporteurs fiers." "Il leur a manqué un vrai tueur", précise Super Sport.

La visite de Guillaume Soro dans l'Ouest ivoirien est par ailleurs annoncée avec quelques tensions d'en l'air. "Des ex-combattants sur le pied de guerre", croit savoir Soir Info, avant de répercuter leur menace : "Nous serons sans pitié..." Quant à LG Infos, il indique que "Soro négocie un rapprochement avec Gbagbo", car il est "en difficultés avec ses anciens alliés".

Les avocats de Noël Akossi Bendjo ont également réagi à la lourde condamnation par contumace infligée à leur client. "Les avocats de Bendjo ripostent", déclare Le Nouveau Reveil, avant de renchérir : "Les règles n'ont pas été respectées, le mandat d'arrêt ne s'exécute pas." Et l'Inter, de préciser que "les avocats de Bendjo dénoncent des manquements".

Albert Flindé, cadre du RHDP unifié, ne croit pas du tout en l'alliance de l'opposition projetée entre Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo. L'ancien maire de Man explique dans L'Expression, "Pourquoi l'alliance Bédié-Gbagbo ne peut pas marcher".

Le Quotidien d'Abidjan, indique pour sa part que "La situation socio-politique est explosive", avant de barrer à sa Une que "Marie Odette Lorougnon cogne fort le régime". "Le plan commun de Ouattara, c'est d'arracher la Côte d'Ivoire aux Ivoiriens", déclare dans le tabloïd le cadre du FPI.


La convocation de Bamba Moriféré est également passée à la loupe par les journaux ivoiriens. "Après son enlèvement dimanche soir , une convocation suspecte à Bamba Moriféré", accuse Génération nouvelles, avant d'ajouter : "Il est attendu aujourd'hui devant la Cour de cassation."

La triste note de cette titrologie, c'est le décès de l'ancien ministre Mel Eg Théodore. L'information a été quasiment relayée dans toute la presse ivoirienne.