Coronavirus : Alassane Ouattara en colère contre Bictogo, A'salfo...

Alassane Ouattara : « Je n'accepterai pas que cela se reproduise à nouveau »

Alassane Ouattara en colère contre certains proches à cause du Coronavirus
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 24 mars 2020 à 06:30 | mis à jour le 24 mars 2020 à 01:03

Alassane Ouattara s'est adressé à ses compatriotes, ce lundi 23 mars 2020, en vue de prendre de nouvelles dispositions contre la maladie à Coronavirus. Dans son discours le président ivoirien a fustigé l'attitude de deux de ses proches qui ont outrepassé les mesures de confinement édictées par le CNS.

Alassane Ouattara : « Je n'accepterai pas que cela se reproduise à nouveau »

En dépit des mesures prises par le Conseil national de Sécurité (CNS), dès l'apparition des premiers cas, le nombre de personnes infectées a atteint le chiffre alarmant de 25. Cette situation est en partie due à l'inobservation, par certains Ivoiriens, des mesures prises par les autorités étatiques.

Il avait en effet été décidé, entre autres mesures, le 16 mars, que les voyageurs en provenance des pays dénombrant plus de cent (100) personnes contaminées soient confinés à l'Institut national de la jeunesse et du sport (INJS).

Cependant, dès le lendemain, des personnes publiques ivoiriennes, notamment le ministre Adama Bictogo, Directeur exécutif du RHDP, au pouvoir, ainsi que Traoré Salif dit A'Salfo, artiste chanteurs, ont refusé de confiner, au lieu indiqué par le gouvernement, leurs proches rentrés en Côte d'Ivoire sur l'un des trois vols qui ont atterri, le 17 mars, à l'aéroport Felix Houphouët-Boigny d'Abidjan. Le footballeur international, Max-Alain Gradel fait également partie de ces personnes qui, dit-on, se sont « autoconfinées ».

Dans une colère noire, Alassane Ouattara a tenu à mettre en garde ses compatriotes qui n'ont pas respecté ces mesures gouvernementales. Lors de son adresse à la Nation, ce lundi, le président ivoirien ainsi déclaré : « Dans cette lutte que nous menons contre la propagation du COVID-19, notre principal ennemi sera l'indiscipline et le non-respect des consignes de prévention. Oui, le manque de discipline nous met en danger, et met en danger les autres. »

Aussi, s'est-il insurgé contre la violation de ces mesures disciplinaires prises pour juguler ce fléau. « Je voudrais, à cet égard, condamner les actes d'indiscipline et les cas d'exception qui ont perturbé le démarrage des opérations de mise en quarantaine, à l'INJS, des ressortissants ivoiriens et des résidents permanents non ivoiriens à leur entrée sur le territoire ivoirien. »


Le Président Ouattara a terminé sur ce point, non sans mettre en garde tout contrevenant aux mesures de prévention. « Je voudrais réaffirmer que nous sommes tous égaux devant la loi et devant la maladie. Par conséquent, je n'accepterai pas que cela se reproduise à nouveau », a-t-il déclaré.

Notons qu'Adama Bictogo et A'Salfo se sont excusés pour leur acte posé. Mais le Président Ouattara a tenu à relever leur attitude pour ne plus que pareille chose se reproduise.



Articles les plus lus
02
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Deuil: Le Révérend Makosso Camille frappé par un malheur