Camille Makosso: Un audio livre des détails sur le décès de son épouse

Camille Makosso, le témoignage de sa « fille » qui dit tout

Camille Makosso, le témoignage de sa « fille » qui dit tout
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 30 mars 2020 à 09:15 | mis à jour le 31 mars 2020 à 01:13

Les langues se délient peu à peu sur les circonstances de la mort de Tatiana Kosséré, la défunte épouse du Révérend Camille Makosso. A en croire un enregistrement vocal d'une personne présentée comme la fille du pasteur, ce décès serait survenu des suites d'une rixe dans le domicile familial.

Camille Makosso, le témoignage de sa « fille » qui dit tout

Samedi 28 mars 2020, dans l'après-midi, Dame Tatiana Kosséré rendait l'âme dans une clinique à Marcory. L'épouse du Révérend « Général » Camille Makosso y avait en effet subi une intervention chirurgicale à la suite d'un malaise qui s'était emparé d'elle depuis le domicile conjugal.

Plongé dans un coma, elle n'a pu se relever, et sa mort a été constatée par le personnel soignant.

Mais qu'est-ce qui a bien pu causer ce malaise à la belle-sœur de Lolo Beauté ?

En attendant les résultats d'une éventuelle autopsie telle que réclamée par l'artiste Couper-Décaler Débordo Leekunfa, une bande audio publiée sur les réseaux sociaux, et attribuée à l'une des filles du couple Makosso, vient quelque peu répondre à la curiosité des nombreux internautes qui se posaient jusque-là la question.

Dans cette bande sonore, la jeune fille explique qu'elle a eu des disputes avec sa sœur aînée, et sa mère, souffrante déjà d’une première opération, a fait appel à son époux pour rétablir l'ordre dans sa maison.

Aussi, dès que le pasteur Makosso est arrivé, il s'en est pris à la fille cadette, qui n'a eu d'autre refuge que dans la douche.

« Maintenant, ma maman est venue, elle dit qu'elle s'en va se battre. C'est comme ça, elle a attrapé mon papa, elle est tombée, les yeux fermés. Moi, je pensais qu'elle faisait exprès pour que mon papa nous laisse », a relaté la fille de Makosso.

Sniffant, elle poursuit son récit : « Mais je constate que ses yeux commencent à enfler, ses dents commencent à se serrer. Elle n'arrive plus à respirer. Mon papa dit que son cœur ne bat plus. »

La suite, on la connaît. Le médecin appelé à la rescousse arrive un peu plus tard pour transporter la dame, déjà dans un état critique, dans la clinique de Cocody-Angré à Marcory.


« Ma tante nous a appelés pour dire que maman est morte, mais on n'a pas cru... Mon papa est venu. Il n'a même pas parlé, il a commencé à pleurer. Et puis il dit aux gens que maman est morte. Que depuis on était à la maison ici, elle était déjà morte.»

La version du Président des Pasteurs Camille Makosso est attendue pour éclairer la lanterne des Ivoiriens et autres observateurs sur les circonstances exactes du décès de son épouse.