Hamed Bakayoko ou le parcours d'un fidèle d'Alassane Ouattara

Hamed Bakayoko, le journaliste qui réussit en politique
Par K. Richard Kouassi
Publié le 30 juillet 2020 à 17:20 | mis à jour le 30 juillet 2020 à 18:06

Hamed Bakayoko est le tout nouveau Premier ministre de la République de Côte d'Ivoire. L'ancien journaliste ivoirien a été nommé jeudi 30 juillet 2020 et remplace Amadou Gon Coulibaly, le défunt chef du gouvernement. Il avait assuré l'intérim pendant son absence. Retour sur la vie de l'homme d'État ivoirien.

Hamed Bakayoko, le journaliste qui réussit en politique

Maire d'Abobo, une commune de la ville d'Abidjan, Hamed Bakayoko tient les rênes du gouvernement ivoirien depuis le jeudi 30 juillet 2020. Il a été nommé par le président Alassane Ouattara en qualité de Premier ministre, chef du gouvernement et ministre de la Défense. L'homme politique ivoirien, il ne faut pas l'oublier, est également député de la ville de Séguéla. Comment celui que l'on surnomme affectueusement Hambak, a pu se hisser au sommet de l'État ?

Hamed Bakayoko voit le jour le 8 mars 1965 à Abidjan, la capitale de la Côte d'Ivoire. Très tôt, le jeune homme montre sa passion pour le monde de la communication. C'est ainsi qu'il prend la tête du journal du collège moderne d'Adjamé. Son amour pour la communication est récompensé de la plus belle des manières. À seulement 25 ans, Hamed Bakoyoko est directeur de publication du journal Le Patriote, avant de poser ses valises à Radio Nostalgie en tant que directeur général.

Dans le monde politique, Hambak décide d'intégrer le Rassemblement des républicains (RDR) d'Alassane Ouattara. Pour la première fois, l'ex-journaliste enfile le costume de ministre à l'occasion de la formation du gouvernement de réconciliation nationale en 2003 sous Laurent Gbagbo. Il est nommé ministre des Nouvelles technologies de l'information et de la communication.

L'actuel ministre ivoirien des Affaires étrangères, Ally Coulibaly, a fait une confidence sur Hamed Bakayoko dans les colonnes de Jeune Afrique. "C’était en 1990, on tournait le film de campagne pour la réélection de Félix Houphouët-Boigny. Plusieurs jours, je l’ai vu devant notre siège. Il soutenait le président et voulait témoigner. J’ai fini par lui dire d’entrer. Devant les caméras, il a été percutant", a déclaré ce proche d'Alassane Ouattara.

Hamed Bakayoko a fait ses armes politiques en 1984 au Burkina Faso où il s'était rendu pour étudier la médecine. À son retour, le jeune Hamed s'installe à la tête de la Jeunesse estudiantine et scolaire du Parti démocratique de Côte d'Ivoire. Auprès d' Alassane Ouattara, Hamed Bakayoko a su se montrer indispensable, voire irremplaçable, l'homme de mission.


C'est à lui que le chef de l'Etat fait appel quand il faut "sauver" Abobo lors des municipales de 2018. Ancien ministre de l'Intérieur, il cumule aujourd'hui les fonctions de Premier ministre, ministre de la Défense, député de Séguéla et maire d'Abobo. Faut-il s'attendre à ce qu'Alassane Ouattara lui passe la main en tant que candidat du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) à la présidentielle d'octobre ?




Articles les plus lus
01
02
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Apparition troublante d'un sosie de DJ Arafat à Cocody