Rencontre Hamed Bakayoko-Ouattara: Le Ministre d'Houphouët qui avait tout goupillé

Rencontre Hamed Bakayoko-Ouattara: Le Ministre d'Houphouët qui a goupillé
Par David Yala
Publié le 01 août 2020 à 09:26 | mis à jour le 01 août 2020 à 09:48

La Côte d’Ivoire a un nouveau Premier ministre (PM) depuis le jeudi 30 juillet 2020. Hamed Bakayoko a été nommé en remplacement d’Amadou Gon Coulibaly décédé le 8 juillet des suites d'un malaise cardiaque.

Le Ministre Vamoussa Bamba, l'homme par qui Hamed Bakayoko a obtenu sa première audience avec Alassane Ouattara

Le Ministre d'Etat, Ministre de la Défense, Hamed Bakayoko a été nommé Premier ministre, Chef du Gouvernement, le 30 juillet 2020 par décret présidentiel signé par le chef de l’État, Alassane Ouattara.

Après un intérim d'environ trois mois, le Golden Boy a été confirmé suite au décès inattendu de son prédécesseur, le Premier ministre Gon Coulibaly le 8 juillet dernier.

Hamed Bakayoko cumulera les fonctions de Premier Ministre avec le portefeuille de la Défense, qu'il occupe depuis juillet 2017. Le PM jouit d'une expérience gouvernementale de près d'une vingtaine d'années.

Ministre des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication de 2003 à 2010, puis de l'Intérieur et de la Sécurité entre 2011 à 2017, l'actuel maire de la commune d'Abobo connaît très bien les dossiers chauds de l'État.

Longtemps, il a été dans le premier cercle du président de la République. Dans son ouvrage intitulé « Alassane Ouattara et les jeunes : le temps des possibles », l’actuel ministre de la Communication et des Médias, Sidi Tiémoko Touré, explique comment fut la première rencontre entre le nouveau Premier ministre de Côte d’Ivoire et le chef de l’Etat Alassane Ouattara.

Nous sommes dans les années 90. S'inspirant d'un témoignage d'Hamed Bakayoko, Sidi Touré raconte qu'Hamback a obtenu sa première audience avec Alassane Ouattara alors que celui-ci était encore Premier ministre du Président Félix Houphouët-Boigny, par l’intermédiaire du ministre Vamoussa Bamba.

Dans un passage du livre repris par le site d'informations en ligne, fratmat.info, Hamed Bakayoko décrit le contexte de cette rencontre:

«Nos aînés nous avaient habitué à un style où l’heure de rendez-vous n’était jamais respecté (...) Alors là, premier choc, car grande fut notre surprise lorsqu’on nous annonça que le Premier ministre nous recevra à 16h45. C’est bizarre. Car les politiques ne donnent pas d’heure. Nous sommes donc arrivés à 16h50. Le protocole nous apprend que le premier ministre nous attend depuis 5 minutes. J’avais un discours de 15 pages, dont les 5 premières portaient sur ses éloges, le soutien que nous lui portions, etc. à peine amorcé, il m’arrête en me disant très gentiment, jeune homme c’est très gentil mais j’ai une réunion, est-ce qu’on peut aller à l’essentiel (...) Il avait instruit son Conseiller technique Amadou Gon Coulibaly, de me recevoir et de se saisir de mon dossier pour y apporter des solutions ».

Puis il ajoute: « Là encore, le Premier ministre me séduisait en démontrant la qualité de son travail avec une réactivité immédiate dans le traitement des dossiers ».

Mais qui était ce bienfaiteur, facilitateur du moment, grâce à qui Hamed Bakayoko n'a plus jamais quitté Alassane Ouattara dont-il est devenu l'un des plus fidèles lieutenants?

Parmi les ministres les plus charismatiques de l'époque, Vamoussa Bamba a été successivement, sous le Président Félix Houphouët-Boigny, Ministre de l’Enseignement professionnel et technique; Ministre des Travaux publics, Transports, Construction et Urbanisme; et enfin Ministre de l’Education nationale de 1990 jusqu'à son décès en juin 1993.

Récemment encore, en juin 2020 à Touba (nord-ouest de la Côte d’Ivoire), Vamoussa Bamba a été immortalisé à l'occasion de la commémoration de la 27è année de son rappel à Dieu.


La salle des fêtes de la mairie de Touba, entièrement rénovée par le Conseil municipal, a été baptisée du nom de l'illustre disparu.

«Vamoussa Bamba fut un homme qui a marqué son époque par son engagement envers le peuple Mahou. Les actions posées par lui sont encore perceptibles dans notre quotidien », a expliqué le Maire Adama Doumbia.

C'est dire combien le père de Monsieur Mamadou Bamba, cadre à la GESTOCI et actuel 1er adjoint au Maire de la commune de Touba, n'aura pas vécu inutile.

Vingt-sept ans après son décès, le Ministre Vamoussa Bamba demeure "la source éternelle d'inspiration" pour sa descendance et même au delà.

Depuis son "lieu de repos", l'ancien ministre d’Houphouët-Boigny doit être fier d'avoir donné à la Côte d'Ivoire des fils, tous aussi méritants que lui. Et le désormais Premier ministre Hamed Bakayoko en est un exemple. Parmi tant d'autres.




Articles les plus lus
01
02
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Apparition troublante d'un sosie de DJ Arafat à Cocody
03