Patrick Achi aux adversaires du RHDP : "Le débat est clos"

Patrick Achi se dresse contre les adversaires d'Alassane Ouattara
Par K. Richard Kouassi
Publié le 21 octobre 2020 à 12:07 | mis à jour le 21 octobre 2020 à 13:02

Patrick Achi est descendu sur le terrain pour la réélection d'Alassane Ouattara. Le directeur national de campagne du candidat du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) a séjourné à Anyama le dimanche 18 octobre 2020 dans le cadre d'une cérémonie d'hommage au chef de l'État. À cette occasion, l'ancien secrétaire général de la présidence a craché ses vérités aux adversaires du président sortant.

Patrick Achi se dresse contre les adversaires d'Alassane Ouattara

La Côte d'Ivoire se prépare à organiser l'élection présidentielle à l'issue de laquelle sera connu le successeur d'Alassane Ouattara pour les cinq prochaines années. Après avoir réceptionné 44 candidatures en provenance de la Commission électorale indépendante (CEI), le Conseil constitutionnel a validé quatre dossiers. Pascal Affi N'guessaan du FPI (Front populaire ivoirien), Henri Konan Bédié, le candidat du PDCI (Parti démocratique de Côte d'Ivoire), Kouadio Konan Bertin, candidat indépendant et Alassane Ouattara, le président sortant, ont été retenus par le juge constitutionnel Koné Mamadou.

La tension est très vite montée dans le camp de l'opposition ivoirienne qui dénonce la candidature "illégitime" et "illégale" du patron des houphouëtistes. Depuis, des localités du pays sont secouées par des manifestations contre le 3e mandat d'Alassane Ouattara et l'atmosphère demeure surchauffée à quelques jours de l'élection présidentielle. En visite à Anyama, une ville située à 10 km d'Abidjan, Patrick Achi a demandé aux militants du RHDP de garder leur sérénité.

"Restez calmes et restez sereins, car la direction du président Alassane Ouattara est la bonne direction. Pour la direction du développement, c'est la direction du bien pour le pays. Et pour les quelques semaines qui arrivent devant les échéances importantes, quand vous jetez un coup d'œil et que vous regardez, le débat est clos et le choix est fait, personne d'autre de ceux qui voudront se présenter devant vous, ne pourra vous offrir une solution meilleure que celle qu'offre le président de la République Alassane Ouattara", a lancé Patrick Achi dont les propos sont repris par L'Intelligent d'Abidjan.


Il faut savoir qu'Henri Konan Bédié et Pascal Affi N'guessan refusent de participer au processus électoral et exigent le retrait d'Alassane Ouattara ainsi que la dissolution du Conseil constitutionnel et de la CEI. Ils ont appelé leurs militants au boycott actif. Depuis quelques jours, des scènes de violence sont observées à travers le pays.




Articles les plus lus