Ali Konaté aux pro-Soro: «La vengeance n'est pas une offre politique»

Ali Konaté demande aux pro-Soro, de mener une politique saine
Par David Yala
Publié le 20 août 2019 à 17:55 | mis à jour le 20 août 2019 à 17:55

Face aux reccurentes attaques des pro-Soro contre le régime Ouattara, Ali Badarah Konaté dit ABK, proche du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, a tenu à apporter la réplique.

Ali Konaté demande aux pro-Soro, de mener une politique saine

Proche de Guillaume Soro, Mamadou Traoré, exhortait, dans une de ses publications sur les réseaux sociaux, les Ivoiriens à ne plus porter leur choix sur des dirigeants politiques incapables d’assumer leurs actes. Il faisait ainsi allusion au chef de l’Etat Alassane Ouattara, principal bénéficiaire de la rébellion armée de Guillaume Soro dont le dénouement a été son accession au pouvoir en avril 2011 après la chute du régime de Laurent Gbagbo.

« Il y a dans ce pays des gens qui n’ont jamais rien assumé et qui n’assumeront jamais rien. En effet, ils n’ont jamais assumé leur implication dans le coup d’État de décembre 99 bien que leurs ombres aient plané sur cette insurrection militaire. Bien qu’ils aient salué ce coup d’État. Bien que leurs discours aient préparé les esprits à ce coup de force », s’etait indigné Mamadou Traoré.

Avant d’enfoncer le clou: « Ils n’ont jamais assumé leur implication dans la rébellion de septembre 2002 bien qu’ils aient bénéficié des retombées financières et politiques de cette insurrection politico-militaire. Bien qu’ils aient collaboré avec les insurgés. Aujourd’hui, les conséquences de cette rébellion, ils s’en lavent les mains et ils accusent le pauvre Guillaume Soro qui a eu, lui, le courage de l’assumer ».

Dans une brève publication dont afrique-sur7 a reçu copie, Ali Konaté, Président des Libéraux pour la renaissance et le développement (LRD-Nouvelles énergies), rappele aux partisans de Guillaume Soro que ‘’le bruit n'est pas un programme de gouvernement’’. Et celui qui se définit comme un Alassaniste de renchérir: «Le Pays avance allègrement vers l'Emergence. Des classes d'école sont construites. Des centres de santé sont construits. Des routes se construisent. Des ponts se construisent. L'environnement se purifie...On avance Sereinement avec AGC. Dans le calme », a-t-il prévenu.



Articles les plus lus