Assemblée nationale : De grands bouleversements annoncés

L' Assemblée nationale subit un réaménagement
Par K. Richard Kouassi
Publié le 02 mai 2020 à 09:23 | mis à jour le 02 mai 2020 à 10:41

À quelques mois de la présidentielle d'octobre 2020, l'Assemblée nationale ivoirienne se prépare à connaître de grands changements. Selon un communiqué de presse publié le mardi 28 avril 2020, le travail parlementaire s'effectuera désormais avec de nouvelles dispositions.

L' Assemblée nationale subi un réaménagement

Devant la menace du covid -19, Alassane Ouattara est monté au créneau en prenant des mesures visant à freiner la propagation de la pandémie.

Il a décidé la suspension de l’entrée en Côte d’Ivoire des voyageurs non-ivoiriens en provenance des pays ayant plus de 100 cas confirmés de maladie à coronavirus, la fermeture des boites de nuit, des cinémas et lieux de spectacles, la mise en quarantaine des cas suspects et des contacts de malades dans des centres réquisitionnés par l'État, la fermeture de tous les établissements d’enseignement préscolaire, primaire, secondaire et supérieur pour une période de 30 jours.

Le président ivoirien a aussi instauré un couvre-feu sur toute l'étendue du territoire national de 21 heures à 6 heures du matin.

En outre, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et le ministère de la Santé et de l'Hygiène publique recommandent de se laver fréquemment et soigneusement les mains à l’eau et au savon ou avec une solution hydro-alcoolique ; de tousser ou éternuer dans le creux du coude ou dans un mouchoir et le jeter immédiatement ; de saluer sans se serrer la main, sans accolades et sans embrassades ; de respecter une distance d’au moins un mètre entre les personnes ; éviter les rassemblements de plus de 50 personnes.

Dans le souci de se soumettre à ces recommandations sanitaires, l' Assemblée nationale a pris des dispositions. "Désormais, le travail parlementaire s’effectuera avec la participation de 50 personnes au plus réparties entre les groupes parlementaires, le personnel administratif et la presse et ce, conformément aux mesures de restrictions prises par le gouvernement", a-t-on appris dans un communiqué.

Amadou Soumahoro, le président de l' Assemblée nationale, entend ainsi "tenir de compte de la situation de crise sanitaire liée au covid -19 que traverse la Côte d’Ivoire".


Étant donné que sur l'ensemble des 225 députés, seulement 40 siégeront, le quota des députés par groupe parlementaire est fixé proportionnellement à leur représentativité.

"Sur cette base, le groupe parlementaire RHDP désignera 26 députés, le groupe parlementaire PDCI 10 députés, le groupe parlementaire Rassemblement 2 députés, le groupe parlementaire Vox populi un député et les députés non-alignés un député", précise la note.






Articles les plus lus