Législatives: La CEI dévoile le programme de la campagne électorale

Campagne Législatives 2021 : Voici la date proposée par la CEI
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 14 janvier 2021 à 21:13 | mis à jour le 14 janvier 2021 à 21:25

La Commission électorale indépendante (CEI) a proposé la semaine allant du 26 février au 4 mars 2021 pour la campagne électorale en vue des élections législatives prevues en Côte d' Ivoire le 6 mars prochain.

Législatives 2021: Voici la date proposée par la CEI pour l'ouverture de la campagne

Comme en 2016, les candidats aux élections législatives 2021, auront une semaine pour convaincre les 7 millions d'électeurs appelés à renouveler les 255 sièges de l’Assemblée nationale.

Selon le calendrier proposé par la CEI, l'ouverture de la campagne électorale est prévue pour le 26 février prochain et prendra fin le jeudi 4 mars 2021. La liste des candidatures retenues, sera publiée le 31 Janvier avant son acheminement au Conseil constitutionnel le 1er février 2021. Les résultats provisoires sont attendus pour le 09 mars.

Contrairement au scrutin de décembre 2016 qu'il avait boycotté, le Front populaire ivoirien (FPI) compte cette fois prendre toute sa place. Dr Assoa Adou, le secrétaire général du parti de Laurent Gbagbo, espère « une majorité écrasante ».

« Le Front Populaire Ivoirien, en concertation avec ses partenaires de la coalition des plateformes de l’opposition ivoirienne, notamment avec le PDCI-RDA, se donnera les moyens de les gagner », déclarait l’ex-député de Cocody.

Avec le reste de l'opposition dont le PDCI d'Henri Konan Bédié, le FPI peaufine présentement des stratégies en vue d’obtenir la majorité à l'assemblée nationale cette fois. Au terme de la dernière réunion conjointe élargie aux autres formations politiques, l’opposition a décidé d’aller à ces élections en « rang serré ».


«Nous ferons tout pour que, dans une circonscription, le meilleur soit le choix de l'opposition pour maximiser la victoire», indiquait Niamkey Koffi, le secrétaire exécutif en chef par intérim du PDCI-RDA, lors d’une conférence de presse.

« Il n'y aura pas un candidat de l’opposition contre un autre pour un siège. On sera tous derrière le candidat choisi », se faisait plus précis Gnamien Konan, député sortant de Botro et président de la Nouvelle Côte d’Ivoire.






Articles les plus lus